Réaction de l'OIIQ sur la question de la clinique SABSA - Les solutions infirmières existent et ont fait leurs preuves : utilisons-les!

MONTRÉAL, le 16 mars 2016 /CNW Telbec/ - La fermeture annoncée, faute de financement, de la Coopérative de solidarité SABSA (services à bas seuil d'accessibilité) à Québec, met en lumière l'incapacité de notre système de santé à se remettre en cause, à innover, et à mettre en œuvre des solutions, notamment des solutions infirmières existantes, qui permettent de répondre aux besoins de santé de la population québécoise.

« L'OIIQ invite donc de nouveau le gouvernement à faire preuve de courage pour favoriser des soins de proximité et utiliser les compétences des professionnels de la santé, notamment des 73 000 infirmières et infirmiers du Québec, pour améliorer l'accès aux soins des Québécois », a déclaré Lucie Tremblay, présidente de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ).

Les besoins de la population évoluent, mais le système ne s'adapte pas, alors que des solutions infirmières, qui reposent sur leur compétence et l'occupation pleine et entière de leur champ de pratique, existent et ont fait leurs preuves. D'autres pays, d'autres provinces, ont favorisé de telles initiatives.

Coopérative de solidarité SABSA
La Coopérative de solidarité SABSA en est un bel exemple, et l'OIIQ, comme il l'a écrit dans sa réponse à la lettre de Bernard Roy publiée dans Le Devoir du lundi 14 mars, a toujours estimé que son modèle est aussi bon que les modèles de Groupes de médecins de famille (GMF) ou les cliniques réseaux, mais qu'il permet de soigner une clientèle spécifique, particulièrement vulnérable, difficilement rejointe par le système de santé actuel et qui le serait tout autant par un GMF.

« La philanthropie et les autres organismes allouant des commandites ou des subventions à des projets n'offrent qu'une aide ponctuelle, à court terme, et ne peuvent se substituer au devoir de l'État d'offrir à tous ses citoyens des services accessibles, particulièrement aux plus vulnérables », a martelé la présidente de l'OIIQ, Lucie Tremblay.

Des solutions infirmières existent
Les infirmières et infirmiers jouent un rôle clé dans le développement d'une première ligne de soins forte et d'approches adaptées à des besoins de santé particuliers : prescription infirmière, suivi et gestion des maladies chroniques et des grands utilisateurs de soins, soins et services aux personnes âgées, suivi des clientèles vulnérables sur tout le continuum de la vie, activités de promotion et de prévention de la santé plus que jamais requises pour éviter l'apparition des problèmes, ou les circonscrire.

Ces solutions de proximité, le Québec tarde à les développer alors qu'elles permettraient de surmonter bien des difficultés. Elles doivent être encouragées et financées par notre réseau public et se développer sous la gouverne des CISSS et CIUSSS.

Autonomie et expertise infirmière au service de la collaboration interprofessionnelle
L'OIIQ est plus que jamais favorable à une collaboration interprofessionnelle, mais tient à rappeler que ses membres sont des professionnels autonomes capables de faire des évaluations, en santé physique ou mentale, et d'apporter des réponses aux besoins de santé de la population. La clinique SABSA, entre autres, en a fait la démonstration : 95 % de ses patients n'ont pas besoin de recourir à un médecin.

« Nous, les professionnels de la santé, ne devrions avoir qu'un seul objectif commun : veiller à ce que la population bénéficie de soins de santé de qualité, accessibles, lorsqu'elle en a besoin » a ajouté la présidente de l'OIIQ.

À propos de l'Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ)
L'OIIQ est le plus grand ordre professionnel dans le domaine de la santé au Québec. Il est régi par la Loi sur les infirmières et les infirmiers et par le Code des professions. Au 31 mars 2015, il comptait 73 622 membres et quelque 15 000 étudiants immatriculés. Sa mission est d'assurer la protection du public par et avec les infirmières et infirmiers tout en veillant à l'amélioration de la santé des Québécois. L'OIIQ a également pour mandat de promouvoir une pratique infirmière de qualité et de contribuer au maintien des compétences des infirmières et des infirmiers.

SOURCE Ordre des infirmières et infirmiers du Québec

Renseignements :

entrevues : Olivier Champion, Ordre des infirmières et infirmiers du Québec, 514 895-1987, olivier.champion@oiiq.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.