Réaction de Claude Benjamin à l'article du journal La Presse - Défusions: le
prix à payer

SAINT-BRUNO-DE-MONTARVILLE, QC, le 14 oct. /CNW Telbec/ - Suite à l'article paru dans le journal La Presse du 14 octobre sur les finances municipales, le maire Claude Benjamin explique les performances de la ville de Saint-Bruno-de-Montarville de la façon suivante : "les tableaux parus dans le quotidien La Presse démontrent clairement que la loi qui a créé les agglomérations est tout à fait inéquitable envers les villes reconstituées".

En effet, la croissance des coûts pour la ville de Saint-Bruno est attribuable principalement à la quote-part qu'elle doit payer à l'agglomération de Longueuil. Si on tient compte de la méthodologie retenue par le journal La Presse, soit les coûts de fonctionnement par habitant qui sont de 1 969 $ pour la ville de Saint-Bruno, ils sont en fait de 1 012 $ pour les compétences de l'agglomération, soit de 52,7 % et de 910 $ pour les compétences de la ville de Saint-Bruno. Cela permet donc à la ville centre de financer les services à ses citoyens à même les revenus qu'elle perçoit des villes reconstituées.

"C'est exactement ce que je dis depuis quatre ans pour expliquer la situation dans laquelle se retrouve la ville de Saint-Bruno et l'article de La Presse en fait la démonstration pour l'ensemble des villes reconstituées. La Loi a été faite de façon telle que ce sont les villes centres qui vont toujours bénéficier des impôts fonciers des contribuables des villes reconstituées. C'est le jeu des vases communicants.", tient à souligner le maire Claude Benjamin.

"Je ferai aussi remarquer, d'ajouter monsieur Benjamin, qu'au chapitre des autres tableaux du journal La Presse, soit l'impôt foncier et l'endettement à long terme, les taux à Saint-Bruno sont inférieurs à la moyenne des municipalités des villes analysées. Les villes avoisinantes qui ne font pas partie d'une agglomération ont une contribution régionale de 23,5 % et non de 52,7 %. C'est toute une différence de contribution sur le fardeau fiscal des citoyens".

La structure d'agglomération est une structure administrative coûteuse pour les citoyens et ceux-ci ne bénéficient pas du rapport équitable coûts/bénéfices des services dispensés par l'agglomération. "Je maintiens toujours ma proposition au gouvernement, au bénéfice des citoyens de Saint-Bruno, soit de revoir le fonctionnement de cette structure et de permettre à Saint-Bruno de retrouver l'ensemble des juridictions d'une municipalité dûment constituée" de conclure Claude Benjamin.

SOURCE Ville de Saint-Bruno-de-Montarville

Renseignements : Renseignements: Service des communications, Ville de Saint-Bruno-de-Montarville, (450) 645-2990, information@stbruno.ca

Profil de l'entreprise

Ville de Saint-Bruno-de-Montarville

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.