Réaction au budget du Québec 2014 - 2015 - La Coalition Priorité Cancer au Québec appuie la révision du régime d'assurance médicaments

MONTRÉAL, le 6 juin 2014 /CNW Telbec/ - La Coalition Priorité Cancer au Québec appuie l'intention du gouvernement du Québec de réviser le régime d'assurance médicaments annoncée dans le cadre du budget 2014 - 2015. À cet égard, la Coalition souhaite que cette révision ne se limite pas à la réduction des coûts du régime et vise également à garantir l'accès aux nouvelles thérapies pour les patients.

La Coalition accueille favorablement, par exemple, l'idée de convenir d'ententes particulières entre l'État et les fabricants de médicaments novateurs, centrées sur le partage de risque. Il s'agit d'une des propositions mises de l'avant il y a près de deux ans par l'Institut national d'excellence en santé et services sociaux (INESSS) qui cible un double objectif, soit de mieux contrôler les coûts des médicaments en même temps que d'assurer un meilleur accès aux nouveaux produits dans la lutte contre le cancer.

La présidente de la Coalition, madame Nathalie Rodrigue, T.M., et le président du Comité patients et survivants, monsieur Serge Dion, préviennent que « de telles ententes ne doivent pas uniquement servir à diminuer l'enveloppe budgétaire des médicaments. Les patients doivent y trouver aussi leur compte. »

En se référant aux refus annoncés lundi dernier de rembourser pour des raisons de nature économique trois[1] des quatre médicaments contre le cancer présentés pour la révision de la liste des médicaments du mois de juin, et ce, à l'encontre des avis unanimes des experts du Comité de l'évolution de la pratique en oncologie (CEPO), la Coalition demande au ministre de la Santé et des Services sociaux de réaffirmer la prépondérance de la valeur thérapeutique dans le processus d'évaluation des nouveaux médicaments.

Oui au financement par activités, non au financement par code postal

Par ailleurs, face à la hausse des besoins de la population et des malades, la Coalition Priorité Cancer au Québec est d'avis que l'État doit mieux investir pour assurer la pérennité et la qualité des services de santé et s'assurer que l'argent et les ressources suivent les patients. La Coalition est d'accord avec l'idée du financement par activités, mais contre l'idée de sectoriser les services comme, par exemple, en fonction du lieu de résidence (code postal). « Cela ne fonctionne pas avec les services spécialisés et ultraspécialisés et va à l'encontre du droit des patients de choisir leur professionnel de la santé et leur établissement », indique le président du Comité patients et survivants de la Coalition.

Investir dans l'action communautaire pour répondre aux besoins

Tout en regrettant profondément le gel dans le financement des organismes communautaires, la Coalition invite le gouvernement à investir dans la réalisation de partenariats dans le domaine de la santé et des services sociaux qui permettraient aux organismes communautaires de mieux compléter l'offre de services publics, notamment en ce qui a trait aux maladies chroniques. « De tels partenariats pourraient s'enrichir des expertises et des connaissances que chaque partenaire est en mesure d'apporter pour aider les personnes dans le besoin », ajoute Mme Nathalie Rodrigue.

Enfin, la Coalition réitère son appui à la hausse des taxes sur le tabac. Elle souhaite aussi que les programmes de prévention soient renforcés auprès des jeunes et invite à nouveau le ministre de la Santé et des Services sociaux à légiférer pour interdire les produits du tabac aromatisés.

À propos de la Coalition

La Coalition Priorité Cancer au Québec a été créée en 2001 dans le but de donner une voix, de soutenir et de défendre les personnes touchées par le cancer (les patients, les survivants, les proches aidants et leurs familles), pour appuyer les organismes communautaires et les professionnels de la santé œuvrant en cancer et pour renforcer l'organisation de la lutte contre le cancer. Grâce à toutes les organisations et les individus membres, la Coalition représente près de 1,5 million de personnes.

Alliance des communautés culturelles pour l'égalité dans la santé et les services sociaux (ACCÉSSS), Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), Association canadienne du cancer colorectal (ACCC), Association des radio-oncologues du Québec (AROQ), Association du cancer de l'Est du Québec (ACEQ), Association des laryngectomisés de Montréal Inc, Association pulmonaire du Québec (APQ), Association québécoise des registraires en oncologie (AQRO), Association québécoise du lymphoedème, Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ), Cancer de la thyroïde Canada, Cancer de l'ovaire Canada (COC), CanSupport des Cèdres, Cancer testiculaire Canada, Centre d'action bénévole de Bellechasse - Lévis - Lotbinière (Groupe Espoir Cancer), Chaire Environnement-Cancer Guzzo de l'Université de Montréal, Chaire de recherche et de traitement du cancer de l'UQAM, Conseil pour la protection des malades (CPM), Consortium de Recherche en Oncologie Clinique du Québec (Q-CROC), Corporation de Sensibilisation VPH, Fédération des comités des usagers et de résidents du Québec (FCURQ), Fédération de la physiothérapie en pratique privée du Québec (FPPPQ), Fondation Rêvez la vie, Fondation des Étoiles, Fondation Sauve ta peau, Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ), La Fondation canadienne des tumeurs cérébrales, La Maison Aube Lumière, Hope & Cope / L'espoir, c'est la vie, Regroupement québécois des maladies orphelines, Lymphome Canada, Institut de l'anémie - Recherche et éducation (IARE), Maison Sercan, Mains de l'espoir de Charlevoix, Myélome Canada, Nova Montréal, Ordre des technologues en imagerie médicale, en radio-oncologie et en électrophysiologie médicale du Québec (OTIMROEPMQ), Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ), Organisme gaspésien pour les personnes atteintes de cancer (OGPAC), Organisation québécoise pour les personnes atteintes de cancer (OQPAC); Ovaire espoir, PROCURE-Halte au cancer de la prostate, Regroupement provincial des comités des usagers (RPCU), Regroupement des Aidants Naturels du Comté de l'Assomption (RANCA), Réseau canadien du cancer du sein (RCCS), Réseau des femmes en environnement, Regroupement des aidants naturels du Québec (RANQ), Réseau entre aidants (Care-Ring-Voice), Réseau FADOQ, Regroupement de professionnels pour les proches aidants (RPPA), Société de la leucémie myéloïde chronique du Canada, Société des soins palliatifs à domicile du Grand Montréal, Société de leucémie et de lymphome du Canada.


[1] GIOTRIF (cancer du poumon), KADCYLA (cancer du sein métastatique) et STIVARGA (tumeur stromale gastro-intestinale)

 

SOURCE : Coalition Priorité Cancer au Québec

Renseignements : Sylvie Piché, conseillère en communication, 514 868-2009 p. 225, info@unevoixforte.com

LIENS CONNEXES
http://www.coalitioncancer.com/

Profil de l'entreprise

Coalition Priorité Cancer au Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.