RDV national sur la main-d'œuvre : trois priorités pour la communauté d'affaires de la métropole

MONTRÉAL, le 16 févr. 2017 /CNW Telbec/ - La Chambre de commerce du Montréal métropolitain profitera de sa participation au Rendez-vous national sur la main-d'œuvre (RDVNMO) qui se déroule à Québec les 16 et 17 février pour mettre de l'avant les priorités de la communauté d'affaires de la métropole en matière de main-d'œuvre. La disponibilité et la qualité de la main-d'œuvre figurent parmi les principaux déterminants pour améliorer l'environnement d'affaires et favoriser l'attraction des talents, l'investissement et le développement d'entreprises. Une étude de la Chambre a d'ailleurs démontré que près de 62 % des entreprises considèrent l'accès à une main-d'œuvre qualifiée comme étant le principal atout pour accroître leurs activités dans la région de Montréal.

Priorité 1 - Miser sur la main-d'œuvre immigrante et la francisation
« Les entreprises qui songent à investir et à croître doivent être confiantes qu'elles trouveront une main-d'œuvre qualifiée capable de répondre à leurs besoins actuels et futurs. Dans le contexte actuel de diminution de la population active et de faibles taux de diplomation, miser sur une main-d'œuvre immigrante qualifiée fait partie des solutions pour les entreprises. Nous devons cesser le gaspillage de talents illustré par le taux de chômage deux fois plus élevé, à diplôme égal, chez les immigrants que chez les personnes nées au Canada. Il est impératif de mieux arrimer le profil de compétences des immigrants sélectionnés aux besoins du marché du travail. Nous devons aussi faciliter le maillage entre PME et immigrants au moyen d'initiatives efficaces telles que le programme Interconnexion, mis en place par la Chambre », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« La maîtrise du français est un facteur déterminant pour favoriser l'intégration des immigrants au marché du travail et leur ascension professionnelle. Mais l'offre de francisation doit correspondre aux besoins et à la réalité des immigrants pour être efficace. L'approche incitative et positive privilégiée par la Chambre dans ses projets visant à renforcer la place du français dans les petits commerces et les milieux de travail a prouvé son efficacité. Nous devons nous appuyer sur les acquis de cette stratégie gagnante et poursuivre nos efforts. Les talents issus de l'immigration pourront ainsi pleinement s'épanouir dans un emploi à la hauteur de leur potentiel et participer pleinement à l'économie de notre société », a continué Michel Leblanc

Priorité 2 - Développer les compétences du futur et cibler des créneaux d'avenir
« Nous devons nous assurer que les programmes de formation soient souples et évolutifs pour que notre main-d'œuvre puisse s'adapter à une économie en changement. Des chocs importants sont à prévoir dans le monde du travail et les compétences en demande vont changer rapidement au cours des prochaines années. Nous devons développer une approche concertée et collaborative et permettre aux établissements d'enseignement d'être agiles », a poursuivi Michel Leblanc

« Nous devons nous adapter aux changements technologiques, économiques et sociaux qui s'en viennent et non les subir. Les développements inévitables dans le secteur de l'intelligence artificielle, où Montréal se taille une place mondiale, risquent de rendre caducs de nombreux emplois, mais ouvrent également la porte à de nombreuses opportunités économiques. S'il est nécessaire de prévoir une stratégie pour accompagner les travailleurs dont les emplois seront graduellement amenés à disparaître, il impératif de mettre en place les conditions pour faire de la métropole un pôle mondial de l'intelligence artificielle en développant des cadres réglementaires souples, des programmes de formation de qualité et des incitatifs à la recherche qui nous permettront de développer ici les compétences du futur. Ce sont là des emplois d'avenir et nous devons nous positionner pour qu'ils soient créés au Québec », a ajouté Michel Leblanc.

Priorité 3 - Mettre en place des actions concrètes
« Les discussions qui auront lieu au cours des deux prochaines journées doivent absolument déboucher sur des actions concrètes et réalisables rapidement. Plusieurs études ont déjà abordé les défis actuels et à venir en matière de main-d'œuvre. La communauté d'affaires souhaite que les représentants des divers groupes présents au RDVNMO s'entendent sur des orientations précises et que la mise en place des mesures qui font consensus se fasse rapidement. Le prochain budget du Québec devra notamment s'assurer que le cadre fiscal incite au travail pour l'ensemble de la population active », a conclu Michel Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d'un réseau de plus de 7 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l'actualité, elle intervient sur des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l'appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l'international.

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

 

SOURCE Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Renseignements : Guillaume Bérubé, Conseiller, Relations médias, Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Tél. : 514 871-4000, poste 4042, gberube@ccmm.ca

LIENS CONNEXES
http://www.ccmm.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.