Rassemblement étudiant devant la permanence du PLQ - Le gouvernement incapable de justifier sa hausse de 1625 $ des frais de scolarité

MONTRÉAL, le 29 févr. 2012 /CNW Telbec/ - Plus de 200 étudiants collégiaux et universitaires se sont réunis devant les bureaux de la permanence du Parti libéral du Québec pour dénoncer une fois de plus la hausse des frais de scolarité de 1625 $. Ce rassemblement se fait dans un contexte où, pour défaire une motion de censure déposée contre lui hier à l'Assemblée nationale, le gouvernement libéral a de nouveau sorti sa cassette démagogique et omis de dire la vérité. « Systématiquement, ce gouvernement ne peut argumenter honnêtement avec les étudiants. Comment voulez-vous croire votre vis-à-vis quand il est retors et malhonnête ? Jean Charest continue son plan idéologique, agit sans penser aux conséquences dans le dossier des frais de scolarité ce qui a pour effet d'appauvrir les étudiants et leurs familles. Nous ne le laisserons pas faire ! », promet Martine Desjardins, présidente de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ).

Au lendemain d'un très long débat sur les frais de scolarité à l'Assemblée nationale, les étudiants n'ont pas été surpris de constater que c'est le ministre des Finances et non la ministre de l'Éducation qui pilotait la hausse des frais de scolarité. « On a une ministre de l'Éducation qui avoue son incompétence et on a un ministre des Finances qui n'a qu'une idée en tête : faire payer les étudiants et leur famille. On ne laissera pas le gouvernement Charest enterrer les valeurs et les principes qui ont fait du Québec moderne une société juste et égalitaire. Les étudiants continueront tant et aussi longtemps qu'il le faudra pour faire reculer ce gouvernement », poursuit Mme Desjardins.

La grogne continue à s'amplifier alors que le nombre d'étudiants en grève ne cesse d'augmenter. Les arguments fallacieux des députés libéraux, les impostures du gouvernement comme les faux comptes Tweeter, l'achat des noms des associations sur Google et les directives de peur envoyées aux directions d'établissements postsecondaires ne font que consolider la volonté des étudiants dans leur lutte face au gouvernement. « Depuis le début, Jean Charest ne cherche qu'à provoquer les étudiants. Nous ne tomberons pas aussi bas que ce gouvernement. Cette grève n'a que pour seuls responsables l'entêtement et la malhonnêteté de Jean Charest. Il devra en assumer les conséquences », conclut la présidente de la FEUQ.

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de plus de 125 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeunesse au Québec. www.feuq.qc.ca 

SOURCE FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements :

Mathieu Le Blanc, attaché de presse FEUQ, bureau : (514) 396-3380, Cell. : (514) 609-3380 attpresse@feuq.qc.ca Twitter : @matleblanc77

Profil de l'entreprise

FEDERATION ETUDIANTE UNIVERSITAIRE DU QUEBEC (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.