Rassemblement à Montréal : Les étudiants universitaires ne laisseront pas Mme
Courchesne détourner 35 millions $ destinés aux étudiants les plus pauvres

MONTRÉAL, le 11 févr. /CNW Telbec/ - Des étudiants universitaires provenant de partout au Québec se sont rassemblés devant le bureau du premier ministre à Montréal afin de demander à la ministre de l'Éducation, Mme Michelle Courchesne, de rendre aux étudiants les 35 millions de $ en bourses supplémentaires obtenus dans le règlement du transfert fédéral. "La ministre Courchesne refuse d'annoncer une bonification des bourses dans l'aide financière malgré une augmentation de 35 millions de $ dans l'aide versée par Ottawa. Compte-t-elle détourner cet argent prévu pour aider les étudiants les plus pauvres? C'est de l'argent provenant d'un programme de bourses qui doit retourner en bourses pour les étudiants. Il ne doit pas être détourné afin de servir à équilibrer le budget du Québec", a déclaré Jean Grégoire, président de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

En effet, la semaine dernière, les étudiants apprenaient que le gouvernement fédéral transférait 115 millions $ comme montant compensatoire au Programme canadien de bourses aux étudiants (PCBE), créé afin de remplacer la Fondation canadienne des bourses d'études du millénaire (FCBEM). Cela représente 35 millions $ de plus que les 80 millions $ que la FCBEM versait à Québec annuellement. Depuis ce temps, la ministre n'est pas intervenue pour annoncer ce qu'elle comptait faire de ces nouvelles sommes. Pourtant, les problèmes auxquels sont confrontés les étudiants bénéficiaires de l'AFE sont réels. L'endettement moyen des étudiants au Québec a atteint 16 000 $ et la proportion des étudiants canadiens ayant plus de 25 000 $ de dette est passée de 17 % à 27 %.

Déjà pour l'année 2009-2010, il n'y a eu aucune bonification de l'aide financière outre les 0,4 % d'indexation en début d'année, indexation bien insuffisante pour faire face à l'augmentation des coûts selon le Comité consultatif sur l'accessibilité financière aux études (CCAFE). Selon les dires même de la ministre de l'Éducation, il manquerait plus de 70 millions au programme de l'AFE afin qu'il puisse subvenir aux besoins des étudiants. "Cette année, les étudiants canadiens ont eu accès à de nouvelles bourses, mais pas les étudiants québécois. Au Canada, on a amélioré l'aide disponible pour les étudiants les plus pauvres. Les étudiants québécois, eux, n'ont reçu que 3 $ de plus", a critiqué M. Grégoire.

En terminant, la FEUQ tient à avertir la ministre Michelle Courchesne qu'elle devra s'attendre à ce qu'on réagisse si elle persiste à ignorer les revendications des étudiants. "Tant que les étudiants les plus pauvres écoperont des décisions politiques de ce gouvernement, nous serons là pour faire valoir leur droit", a terminé Jean Grégoire.

Depuis plus de 20 ans, la FEUQ représente les étudiantes et les étudiants universitaires du Québec. Composée de 15 associations membres et forte de plus de 120 000 membres, la FEUQ est le plus important groupe jeune au Québec. www.feuq.qc.ca

SOURCE Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements : Renseignements: Mathieu Le Blanc, attaché de presse FEUQ, (514) 396-3380, Cell.: (514) 609-3380

Profil de l'entreprise

Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.