Rapport sur la réforme électorale : une trahison, selon Unifor

TORONTO, le 1er déc. 2016 /CNW/ - La tenue d'un référendum, conformément aux recommandations contenues dans le rapport sur la réforme électorale publié aujourd'hui, ne fera que retarder les changements si nécessaires à notre mode de scrutin qui ont été promis aux Canadiens et que ceux-ci ont clairement indiqué qu'ils souhaitaient, selon Unifor.

« Ce délai est une façon antidémocratique de trahir la confiance que les Canadiens ont accordée à ce gouvernement concernant la mise en œuvre de la réforme qui leur avait été promise. Le gouvernement doit faire preuve de leadership dans ce dossier et cesser de tergiverser », a déclaré le président national d'Unifor, Jerry Dias. « Les Canadiens ont clairement indiqué qu'ils veulent un système électoral qui tient compte de chaque vote. »

Le comité fédéral qui s'est penché sur la réforme électorale a publié ce matin un rapport préconisant la tenue d'un référendum sur un nouveau mode de scrutin proportionnel, lequel reste encore à élaborer.

Pour Unifor, qui réclame depuis longtemps un mode de représentation selon lequel le nombre de sièges au Parlement obtenus par chaque parti est proportionnel à sa part des suffrages exprimés, il n'y a pas lieu d'organiser un référendum. Dans le cadre des consultations menées par le comité sur la réforme électorale, 88 % des participants à l'échelle nationale se sont prononcés pour la représentation proportionnelle. Dans leur rapport publié aujourd'hui, les membres du comité reconnaissent que la « grande majorité » des témoignages était en faveur de la représentation proportionnelle.

« On avait promis aux Canadiens un nouveau système électoral avant les prochaines élections fédérales, et Unifor continuera de faire pression sur le gouvernement pour qu'il en soit ainsi », a souligné M. Dias. « Nous sommes heureux que l'appui à la représentation proportionnelle soit ainsi reconnu, mais je suis consterné d'apprendre que le comité préconise un référendum, qui n'est pas nécessaire et ne fera que retarder la réforme. »

Représentant plus de 310 000 travailleurs, Unifor est le plus grand syndicat du secteur privé au Canada. Il a été fondé en 2013, pendant la fin de semaine de la fête du Travail, par la fusion du Syndicat des Travailleurs canadiens de l'automobile et du Syndicat canadien des communications, de l'énergie et du papier.

SOURCE Le Syndicat Unifor

Renseignements : Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec le représentant national des Communications d'Unifor, Stuart Laidlaw, à Stuart.Laidlaw@Unifor.org ou au 647 385-4054 (cellulaire).


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.