Rapport du vérificateur général 2014 - « Le travail du vérificateur général nous permet d'améliorer nos façons de faire au bénéfice des citoyens. » - Marc Demers, maire

LAVAL, QC, le 2 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Le maire de Laval, Marc Demers, a reçu avec intérêt le rapport annuel 2014 du vérificateur général de Laval, Michèle Galipeau, déposé le 1er septembre lors de la séance du conseil municipal.

« Dans notre volonté d'améliorer nos processus de gestion, le rapport du vérificateur général (VG) est un outil précieux pour la Ville, car il pose un regard indépendant sur nos façons de faire. Le travail effectué par le VG confirme nos intentions de bonifier nos pratiques et de mettre en place des systèmes plus adaptés à la réalité, et ce, en toute transparence », a affirmé le maire Demers.

Le rapport contient six chapitres, dont l'un est consacré à l'optimisation des ressources. On y retrouve soixante-dix recommandations, dont certaines touchent la gestion des carburants, des arénas, des licences informatiques et des matières résiduelles.

Gestion des carburants

En ce qui a trait à l'audit sur la gestion des carburants, le directeur général de la Ville, Serge Lamontagne, précise : « Une problématique avait déjà été constatée par la nouvelle administration. Des analyses concernant la gestion des carburants ont été produites en 2014 et au début de 2015, nous avons mandaté un gestionnaire de projet afin qu'il nous propose un plan d'action complet. Ce document a été présenté aux membres du comité exécutif, qui l'ont adopté, permettant d'amorcer son déploiement. Des mesures sont donc déjà en place afin d'instaurer une gestion des carburants de même qu'un suivi des inventaires ».

En effet, l'accès aux carburants a été resserré par l'adoption d'une série d'actions implantées de façon progressive. Tous les bouchons des réservoirs sont désormais cadenassés, et au cours des prochains mois, la Ville définira les tâches et responsabilités des gestionnaires concernés afin d'avoir une structure de responsabilisation et d'imputabilité. De plus, à court terme, le diesel coloré cessera d'être utilisé et le ravitaillement en essence ne se fera plus à la Ville. À l'instar des services de police et de sécurité incendie, qui ne s'approvisionnent pas aux pompes des réservoirs de la Ville, les autres services municipaux adhéreront au service de cartes d'achat CorpRate. Des équipements de gestion des carburants et des caméras de surveillance seront également installés.

« En plus de sécuriser nos installations et de réduire considérablement le risque de contamination environnementale, ces mesures permettront des économies d'environ 120 000 $ par année », a soutenu le maire Demers.

Gestion des arénas

Au sujet de l'audit sur le système de gestion des arénas, la Ville de Laval adhère à l'ensemble des recommandations du vérificateur général. La mise en place d'un processus de validation de l'information, d'un fichier électronique et d'un processus d'analyse sera effectuée d'ici la fin de l'année 2015. Laval s'engage également, au cours de la prochaine année, à définir des indicateurs afin d'assurer un suivi des heures de glace et de s'outiller pour être en mesure de  compiler des données. Enfin, l'administration municipale soutient que dans le cadre de l'implantation d'un nouveau système informatique combinant la gestion des équipements et de la relation client (EAM et CRM), une stratégie d'entretien et de maintenance des actifs de la Ville, dont les arénas, sera mise en place. Cela permettra une planification plus efficiente, en plus d'orienter les décisions par l'intégration d'indicateurs de performance mieux adaptés.

« Depuis novembre 2013, nous constatons à quel point nos infrastructures - que l'on parle de nos arénas, de nos bibliothèques ou de nos piscines - ont été laissées pour compte au cours des décennies passées. Si nous devons rénover l'ensemble des infrastructures communautaires, culturelles, de sport et de loisir, nous devons aussi revoir leur mode d'opération et de gestion dans le but d'offrir aux citoyens une prestation de service efficace, transparente et efficiente. Ce travail est colossal, mais nous l'avons bel et bien entrepris », a affirmé le maire Demers.

Licences informatiques et matières résiduelles

Au chapitre de la gestion des licences informatiques et des contrats de matières résiduelles, la Ville partage l'ensemble des recommandations formulées par le Bureau du vérificateur général et soutient que les recommandations seront mises en place le plus rapidement possible.

Vous trouverez copie du rapport annuel 2014 du vérificateur général au www.laval.ca

 

SOURCE Ville de Laval

Renseignements : Valérie Sauvé, Stratège en communications institutionnelles, 450-978-6888 poste 4379, va.sauve@laval.ca

RELATED LINKS
http://www.infoville.laval.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.