Rapport du commissaire à l'environnement et au développement durable - Le Canada doit revenir à la raison, selon l'AQLPA

SAINT-LÉON-DE-STANDON, QC, le 5 févr. 2013 /CNW Telbec/ - L'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) a pris connaissance avec intérêt du Rapport du commissaire à l'environnement et au développement durable du Canada. Sans surprise, le rapport relève que le Canada est mal préparé pour faire face aux menaces pour la population et les écosystèmes liées au développement débridé du secteur des hydrocarbures.

Le rapport nous apprend que les instances gouvernementales évaluées n'ont pas de politique ou de procédure à jour pour orienter les évaluations environnementales. De plus, le rapport fait état du fait que les entités fédérales n'ont pas l'information nécessaire pour vérifier que les garanties reçues de l'industrie sont suffisantes pour couvrir les risques financiers des projets, comme le démantèlement des installations ou la restauration des sites. L'AQLPA considère que cette situation est inacceptable et demande au gouvernement canadien de faire ses devoirs afin d'assumer ses responsabilités en matière de protection de l'environnement.

D'autre part, les dépenses directes en soutien aux combustibles fossiles s'élèvaient à 508 millions de dollars pour les exercices 2007-2008 à 2011-2012 alors que le coût des dépenses fiscales aurait atteint 1,47 milliards de dollars entre 2006-2007 et 2010-2011. Sur ce point, considérant qu'en 2010 le secteur énergétique, incluant le secteur transport, était responsable de 81 % des émissions de gaz à effet de serre du Canada, l'AQLPA juge que le gouvernement devrait s'engager à éliminer l'aide aux gazières, pétrolières et charbonnières. Et, en contre partie, le Canada devrait augmenter significativement ses investissements dans le développement d'énergies renouvelables.

« À l'heure ou les projets du secteur des hydrocarbures sont en expansion partout au pays (charbon, pétrole, gaz, pipelines), il serait temps que le gouvernement du Canada revienne à la raison, agisse en protecteur du bien commun et cesse de servir les intérêts du lobby pétrolier et gazier » conclue André Bélisle, président AQLPA.

Rapport du commissaire à l'environnement et au développement durable du Canada: http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/Francais/parl_cesd_201212_f_37708.html

SOURCE : AQLPA

Renseignements :

SOURCE
Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique
Louise Lévesque, directrice des communications
T 418-642-1322 poste 294 / C 418-264-5575 / louise.levesque@aqlpa.com

CONTACT
André Bélisle, président AQLPA
T 418-642-1322 poste 223 / C 418-386-6992 / andre.belisle@aqlpa.com

Profil de l'entreprise

AQLPA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.