Rapport du Commissaire à la santé et au bien-être - La CAQ demande à Gaétan Barrette de dénoncer le bilan libéral des 13 dernières années

QUÉBEC, le 1er oct. 2015 /CNW Telbec/ - Le Québec fait encore et toujours piètre figure lorsqu'il est question d'accès à un médecin, a indiqué le porte-parole de la Coalition Avenir Québec en matière de santé et services sociaux et député de Lévis, François Paradis, à la suite du dépôt du rapport du Commissaire à la santé et au bien-être.

Pour le député caquiste, ce rapport dévastateur sur la performance du réseau de la santé n'est rien d'autre que le reflet du bilan libéral en santé des 13 dernières années.

« On apprend que le Québec est au dernier rang des provinces canadiennes dans trois catégories plutôt qu'une. Nous sommes dixièmes sur dix pour l'accès aux médecins, pour la facilité d'entrée dans le système de santé et pour la consultation d'un médecin le soir et les fins de semaine sans aller à l'urgence. Je rappelle que le premier ministre actuel a été ministre de la Santé de 2003 à 2007 », a indiqué François Paradis.

Le rapport du Commissaire à la santé et au bien-être dévoile également que le niveau de satisfaction des Québécois à l'égard du système de santé et de services sociaux est très faible en comparaison avec celui des autres provinces.

« En 2003, l'ancien premier ministre du Québec avait proposé un pacte social aux Québécois en leur disant : "faites-moi confiance, je vais régler l'attente en santé et vous me jugerez sur notre bilan". En 2015, le bilan du Parti libéral en santé est complet et sans équivoque. Le ministre de la Santé doit réparer les pots cassés de ses prédécesseurs. Rappelons que dans son ancienne vie professionnelle, le ministre a été l'un des plus grands critiques du bilan libéral en santé qu'il doit maintenant défendre », a mentionné M. Paradis.

Le porte-parole caquiste a précisé que les défis sont énormes pour le système de santé. Le ministre Gaétan Barrette doit avoir le courage de mener les réformes nécessaires. Les Québécois attendent des résultats depuis trop longtemps maintenant. « Ça va prendre bien plus que le projet de loi 20 pour redonner aux Québécois un système de santé digne de ce nom. Il faut revoir le mode de rémunération des médecins et le financement des hôpitaux. Il faut déployer des ententes entre des hôpitaux et des cliniques pour réduire les listes d'attente en chirurgie. Il faut garantir l'accès à des médecins de famille le soir et la fin de semaine. Il faut implanter l'interdisciplinarité entre les professionnels. Il faut réduire les dépenses en médicaments. Il faut que les médecins effectuent enfin un virage technologique 2.0. À quand tout cela? » a insisté François Paradis.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Samuel Poulin, Attaché de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-254-3754, samuel.poulin@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.