Rapport d'inspection du ministère du Travail - De nouveaux briseurs de grève d'un sous-traitant démasqués chez CEZinc

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, QC, le 10 mai 2017 /CNW Telbec/ - Dans un rapport transmis aujourd'hui au Syndicat des Métallos et à l'employeur CEZinc, un enquêteur du ministère du Travail a identifié trois briseurs de grève qui agiraient en infraction avec les dispositions du Code du Travail. Ces trois personnes, à l'emploi du sous-traitant « Groupe Tremblay », effectuaient au moment de la visite des inspecteurs du transport de Zinc un travail normalement effectué par les travailleurs syndiqués, actuellement en grève.

« Nous irons de l'avant auprès des tribunaux pour que ce rapport d'inspection se traduise par une interdiction formelle du recours à ces briseurs de grève. L'employeur devrait revenir négocier de bonne foi, mettre carte sur table, plutôt que de continuer d'opérer par des moyens détournés, illégaux en vertu des lois québécoises. La meilleure façon de reprendre normalement les opérations, c'est de négocier un contrat équitable », fait valoir le représentant syndical des Métallos, Luc Julien.

C'est la 2e fois qu'une inspection révèle la présence de briseurs de grève à l'affinerie de zinc de Salaberry-de-Valleyfield depuis le début du conflit. Un constat similaire avait été fait lors d'une inspection du ministère du Travail en février dernier. Lors d'un conflit de travail, seuls les cadres embauchés avant le début des négociations sont autorisés à effectuer les tâches normalement effectuées par les travailleurs syndiqués.

Les 371 travailleurs de l'entreprise CEZinc à Salaberry-de-Valleyfield, à l'ouest de Montréal, sont en grève depuis près de trois mois, principalement pour préserver leur régime de retraite qui est pourtant en excellente santé financière. L'entreprise CEZinc est une propriété du Fonds de revenu Noranda dans lequel Glencore détient 25 % des parts.

Le Syndicat des Métallos, affilié à la FTQ, est le syndicat le plus important du secteur privé au Québec. Il regroupe plus de 60 000 travailleurs et travailleuses de tous les secteurs économiques.

Pour consulter ce communiqué sur le site Internet des Métallos :

https://www.metallos.org/actualites-et-medias/actualites/de-nouveaux-briseurs-de-greve-dun-sous-traitant-demasques-chez-cezinc/

Pour suivre la page Facebook des Métallos : www.facebook.com/SyndicatDesMetallos/

 

SOURCE Syndicat des Metallos (FTQ)

Renseignements : Clairandrée Cauchy, 514 774-4001, ccauchy@metallos.ca

LIENS CONNEXES
http://www.metallos.org/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.