Rapport de la Protectrice du citoyen - L'Alliance des patients pour la santé demande au ministre de respecter la loi

MONTRÉAL, le 21 sept. 2015 /CNW Telbec/ - À la suite de la publication du rapport de la Protectrice du citoyen, faisant état de lacunes croissantes au sein du réseau de la santé et des services sociaux, l'Alliance des patients pour la santé (APS) demande au ministre de la Santé et des Services sociaux de mettre fin au désinvestissement en santé. L'APS estime qu'il en va du respect de droits des patients et de la Loi sur les services de santé et les services sociaux.

La Protectrice du citoyen sonne l'alarme

Dans son rapport de 150 pages, dévoilé jeudi dernier, Madame Raymonde Saint-Germain met en lumière les nombreux impacts des compressions budgétaires effectuées jusqu'à présent par le gouvernement Couillard. Elle souligne notamment :

  • Une diminution des services de soutien à domicile qui « ne respectent pas les besoins de base » des personnes âgées en perte d'autonomie;
  • une diminution des soins d'hygiène en CHSLD;
  • une inaction du gouvernement dans le domaine de la santé mentale malgré les interventions préalables de la Protectrice demandant des services mieux adaptés;
  • une hausse de 21,4 % des plaintes fondées et de 64,9 % des signalements fondés au sein du réseau de la santé et des services sociaux.

« Le Québec est doté d'une charte des droits et libertés de la personne qui a force de loi et qui garantit le droit à la dignité », explique Jérôme Di Giovanni, président de l'APS. « Quand on sait qu'une personne hébergée en CHSLD ne reçoit qu'un seul bain par semaine et que les services de ce type continuent de s'effriter, il est clair que le droit à la dignité n'est pas respecté. »

Contraire à la Loi sur les services de santé et les services sociaux (LSSSS)

L'APS tient à rappeler que, selon la LSSSS, « toute personne a le droit de recevoir des services de santé et des services sociaux adéquats sur les plans à la fois scientifique, humain et social, avec continuité et de façon personnalisée et sécuritaire ». Pour l'APS, l'état actuel des services contrevient à cet article de loi. Elle demande donc au Gouvernement du Québec de mettre fin au désinvestissement en santé et de procéder à une évaluation rigoureuse et objective des besoins, le tout afin de respecter ses obligations envers la population québécoise.

À propos de l'Alliance des patients pour la santé

L'Alliance des patients pour la santé est un organisme à but non lucratif regroupant 25 associations et regroupement d'associations de patients, comptant plus de 1,5 million de patients québécois. Sa mission est d'assurer une plus grande participation des patients aux processus de décision entourant l'organisation des services de santé au Québec.

 

SOURCE Alliance des patients pour la santé

Renseignements : Pour information et demande d'entrevue : Mathieu Leroux, conseiller en communication, Cellulaire: 514 240-6754


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.