Rapport de la Commission sur l'éducation à la petite enfance - Le Conseil supérieur de l'éducation salue le travail de la Commission

QUÉBEC, le 22 févr. 2017 /CNW Telbec/ - Le Conseil supérieur de l'éducation salue le travail effectué par la Commission sur l'éducation à la petite enfance dans le cadre de l'élaboration de son rapport rendu public hier. Il constate que certaines orientations proposées par la Commission rejoignent celles qu'il a lui-même formulées dans son avis portant sur les services offerts aux enfants de 4 et 5 ans.

En effet, dans l'avis Mieux accueillir et éduquer les enfants d'âge préscolaire, une triple question d'accès, de qualité et de continuité des services (2012), le Conseil se penchait sur des enjeux majeurs liés à l'éducation et à l'accueil des enfants de 4 et 5 ans et suggérait des solutions pour améliorer les services qui leur étaient offerts. Pour favoriser le bien-être, le développement optimal et l'apprentissage des enfants d'âge préscolaire, le Conseil formulait alors trois orientations :

  • l'accessibilité universelle des services pour les enfants de 4 et 5 ans;
  • la recherche de la qualité et de son amélioration continue dans tous les types de services offerts aux enfants de 4 et 5 ans;
  • la concertation dans les interventions pour assurer la continuité de l'expérience éducative des jeunes enfants.

Le Conseil proposait des actions portant sur les différents aspects liés à la qualité après avoir réaffirmé la pertinence d'une approche centrée sur le développement global et sur l'enfant actif dans l'apprentissage. Il soulignait l'importance accordée à la continuité de l'expérience éducative des enfants et le rôle essentiel des parents dans cette transition, de même que la pertinence d'une amélioration de l'arrimage et de la cohésion des services.

« La Commission sur l'éducation à la petite enfance a réalisé un important exercice de consultation et de réflexion, et le Conseil tient à souligner le remarquable travail accompli par les commissaires. Par ailleurs, le Conseil estime que la question des services éducatifs à la petite enfance soulève également des enjeux d'équité. De fait, c'est durant la petite enfance que se joue une grande partie du destin scolaire d'un enfant, et le risque de contribuer à la reproduction des inégalités sociales à l'école est bien réel. Le Conseil estime que le rapport permettra d'appuyer les échanges et de poursuivre les discussions sur cette importante question », a conclu la présidente par intérim et secrétaire générale du Conseil supérieur de l'éducation, Mme Lucie Bouchard.

À propos du Conseil supérieur de l'éducation
Le Conseil supérieur de l'éducation du Québec est constitué de 22 membres nommés par le gouvernement et issus du monde de l'éducation ou d'autres secteurs d'activité de la société québécoise. Institué en tant que lieu de réflexion en vue du développement global de l'éducation à moyen et à long terme, il a pour fonction de conseiller le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport et la ministre responsable de l'Enseignement supérieur sur toute question relative à l'éducation. La réflexion du Conseil est le fruit de délibérations entre les membres bénévoles de ses instances, lesquelles sont alimentées par des études documentaires, l'audition d'experts et des consultations menées auprès d'acteurs de l'éducation engagés directement sur le terrain.

 

SOURCE Conseil supérieur de l'Education

Renseignements : Source : Sophie Allard, Responsable des communications, Conseil supérieur de l'éducation, Tél. : 418 643-8253 ou 581 742-9298

LIENS CONNEXES
http://www.cse.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.