Rapport d'analyse comparative: En dépit de la conjoncture économique, les
employeurs canadiens cotisent davantage et un plus grand nombre d'employés
versent les cotisations maximales à leurs régimes de retraite collectifs

WINNIPEG, le 2 mars 2010 /CNW/ - Les employeurs canadiens cotisent de plus en plus à leurs régimes de retraite collectifs et les employés se font de plus en plus nombreux à cotiser le maximum permis à leur régime afin de bénéficier des cotisations patronales de contrepartie maximales, d'après le Rapport 2009 d'analyse comparative sur les régimes de capitalisation.

Le cinquième rapport annuel, parrainé par La Great-West, compagnie d'assurance-vie et basé sur un sondage mené par Avantages/Benefits Canada et le Canadian Institutional Investment Network, révèle que les employeurs ont versé à leurs régimes de retraite à cotisations déterminées des cotisations correspondant à 4,6 pour cent des salaires en 2009, contre 4,5 pour cent l'année précédente. On apprend également que les cotisations qu'ils ont versées à leurs REER collectifs sont passées à 4,3 pour cent des salaires en 2009, alors qu'elles représentaient 3,9 pour cent des salaires un an plus tôt.

Le rapport d'analyse comparative indique en outre que les employés sont plus nombreux à verser les cotisations maximales permises à leur régime de retraite à cotisations déterminées : 80 pour cent des employeurs ayant répondu au sondage et offrant des régimes de retraite à cotisations déterminées ont déclaré que les participants à leur régime avaient versé le maximum permis au chapitre des cotisations afin d'avoir droit aux cotisations patronales de contrepartie maximales, alors que 75 pour cent avaient fait cette affirmation en 2008. Au titre des REER collectifs, 82 pour cent des participants à un régime ont versé les cotisations maximales permises, une hausse par rapport à la proportion de 75 pour cent enregistrée l'année précédente. Parmi les entreprises de moins de 100 employés, 91 pour cent des répondants ont signalé que leurs employés avaient versé les cotisations maximales afin d'optimiser les cotisations patronales de contrepartie auxquelles ils auraient droit.

" Cette étude illustre clairement la solidité des régimes de retraite parrainés par un employeur au Canada ", souligne Bill Kyle, vice-président principal des Services de retraite collectifs de la Great-West, laquelle administre un régime de retraite à cotisations déterminées sur trois au Canada. " Le rapport révèle que les employeurs canadiens prennent d'importants engagements à l'égard des régimes de retraite collectifs et que les employés apprécient l'avantage qui leur est offert en profitant au maximum des programmes de cotisations patronales de contrepartie. "

" Le sondage annuel constitue un outil essentiel pour prendre le pouls des régimes de capitalisation canadiens (les régimes de retraite à cotisations déterminées, les REER collectifs et les régimes de participation différée aux bénéfices), dont le rôle prend de l'ampleur sur la scène canadienne des régimes de retraite ", ajoute M. Kyle. " De fait, plus de 50 pour cent des travailleurs du secteur privé jouissent désormais de régimes de retraite au travail, et dans 70 pour cent des cas, la protection dont ils bénéficient leur est offerte aux termes d'un régime de capitalisation. "

Voici d'autres conclusions présentées dans le rapport :

- En règle générale, la participation patronale aux REER collectifs a augmenté en 2009. Effectivement, 46 pour cent des personnes ayant répondu au sondage ont affirmé que leur employeur cotisait à leur REER collectif, contre 32 pour cent en 2008.

- Les petites entreprises sont davantage portées à cotiser à leur REER collectif. En effet, 70 pour cent des employeurs comptant moins de 100 employés ont cotisé à leur régime, tandis que 67 pour cent de ceux comptant de 100 à 199 employés ont fait de même.

- Selon les personnes ayant répondu au sondage, les employés ont cotisé en moyenne 4,5 pour cent de leur salaire à leur régime de retraite à cotisations déterminées en 2009, comparativement à une moyenne de 4,2 pour cent en 2008.

Le Rapport 2009 d'analyse comparative sur les régimes de capitalisation http://www.lagreatwest.com/001/Accueil/Produits_collectifs/Regimes_de_retraite_et_depargne_collectifs/index.htm s'appuie sur les données recueillies en 2009 auprès de 264 organisations. L'actif moyen des régimes visés par le sondage s'élevait à 93 millions de dollars pour les régimes de retraite à cotisations déterminées, et à 22 millions de dollars en ce qui a trait aux REER collectifs.

Profil de la Great-West

La Great-West administre au Canada plus de 17 000 régimes de retraite collectifs, représentant près de 30 pour cent des régimes de capitalisation canadiens, et au-delà de 1,2 million de comptes de participants. Aux États-Unis, la Great-West constitue le quatrième fournisseur de services de tenue de dossiers de régimes de retraite collectifs en importance d'après le nombre total de participants et Putnam Investments renforce la présence nord-américaine de l'organisation dans ce marché. Ensemble, nous servons plus de 6 millions de participants.

SOURCE La Great-West, compagnie d'assurance-vie

Renseignements : Renseignements: Marlene Klassen, ARP, Vice-présidente adjointe, Service des communications, 204 946-7705


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.