Rapport canadien sur l'investissement national dans la recherche sur les
cancers de l'enfant et de l'adolescent - Une première mondiale -

TORONTO, le 20 oct. /CNW/ - L'Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer (ACRC) et le Partenariat canadien contre le cancer publient aujourd'hui le tout premier examen détaillé des investissements d'un pays en matière de recherche sur les cancers de l'enfant et de l'adolescent. L'étude menée cerne la recherche axée sur les cancers de l'enfant et de l'adolescent parmi 7 203 projets de recherche sur le cancer examinés par les pairs qui ont été financés par le gouvernement et le secteur non gouvernemental (organismes à but non lucratif) entre 2005 et 2007. Les investissements sont répartis par domaines de recherche et types de cancer.

Selon le Dr Paul Grundy, les cancers qui touchent les enfants et les adolescents sont différents de ceux diagnostiqués chez les adultes. Il est essentiel de mener des recherches sur le développement et la cause des cancers chez les enfants et les adolescents pour mieux comprendre comment prévenir, voire stopper la maladie chez ceux-ci. Le Dr Grundy est président du réseau C17, qui représente les centres canadiens de traitement du cancer et de maladies du sang chez les enfants, il est directeur du département de l'hématologie et de l'oncologie pédiatriques et des soins palliatifs du Stollery Children's Hospital d'Edmonton et il a agi à titre de conseiller pour le rapport.

Le Dr Grundy ajoute qu'en raison des progrès importants accomplis dans les traitements, 80 % des enfants survivent au moins 5 ans après avoir reçu un diagnostic de cancer. Cela signifie que plus de survivants du cancer chez les enfants subissent les effets indésirables à long terme de leur cancer ou du traitement qu'ils ont reçu. Il est vital de mener des recherches pour déterminer comment réduire ces effets et aider le nombre croissant de survivants et leur famille à s'adapter à la situation.

Durant la période visée par l'étude, l'investissement en recherche était axé sur la compréhension des causes de cancers de l'enfant et de l'adolescent et était proportionnellement le double de celui accordé à l'ensemble des recherches sur le cancer. Les investissements en recherche sur les cancers de l'enfant et de l'adolescent étaient aussi proportionnellement supérieurs dans les domaines axés sur les soins aux patients et la survie ainsi que sur la biologie du cancer, en particulier sur la façon dont les gènes parviennent à transformer des cellules normales en cellules cancéreuses. Il n'y a eu aucun investissement en recherche sur les interventions focalisées directement sur la prévention des cancers de l'enfant et d'adolescent, ce qui explique peut-être que l'on en sait relativement peu sur les causes de cancer chez ceux-ci.

De 2005 à 2007, 38,1 M$ ont été investis dans la recherche sur les cancers de l'enfant et l'adolescent, ce qui correspond à 1 $ par tranche de 30 $ investis en recherche sur le cancer évaluée par les pairs et financée par les organismes gouvernementaux et non gouvernementaux durant cette période. Les investissements annuels sont passés de 12,4 M$ en 2005 à 13,2 M$ en 2007, ce qui représente une augmentation de 6,5 %. Durant la même période, les investissements en recherche annuels sur tous les types de cancer sont passés de 364,3 M$ en 2005 à 402,4 M$ en 2007, soit une augmentation de 10,5 %.

Le sous-rapport Investissement dans la recherche sur les cancers de l'enfant et de l'adolescent, 2005-2007 est un composant spécial du rapport Investissements en matière de recherche sur le cancer au Canada en 2007, qui est une enquête que mène chaque année l'ACRC, une alliance d'organismes de financement en recherche sur le cancer et de partenaires affiliés qui unissent leurs efforts pour améliorer la situation générale du financement de la recherche sur le cancer au Canada grâce à une communication, à une coopération et à une coordination plus efficaces.

Selon la Dre Elizabeth Eisenhauer, coprésidente de l'ACRC et présidente du Groupe d'action pour la recherche du Partenariat canadien contre le cancer, l'information que contient l'enquête est très utile au milieu de la recherche et favorise la coordination ainsi que la planification entre les organismes. Elle ajoute que le rapport jette un éclairage précis sur les investissements accordés à la recherche sur les cancers de l'enfant et de l'adolescent, une part importante du continuum de recherche. La Dre Elizabeth Eisenhauer indique qu'au cours des prochaines années, des rapports axés sur l'investissement dans d'autres domaines de recherche clés, comme la prévention et la survie, seront publiés.

En plus d'assurer le financement de l'ACRC, de mener une enquête chaque année et de publier un rapport spécial sur les cancers de l'enfant et de l'adolescent, le Partenariat canadien contre le cancer appuie d'autres organismes concernés par le cancer chez les jeunes Canadiens. Le Groupe de travail sur les adolescents et les jeunes adultes est l'un de ces organismes. Grâce au financement qu'il reçoit du Partenariat, le Groupe de travail mène une enquête quadriennale pour mieux comprendre l'expérience du cancer chez les adolescents et les jeunes adultes, plus particulièrement la transition d'un centre de traitement du cancer pour enfants à un centre de traitement pour adultes. Le Groupe de travail sur les adolescents et les jeunes adultes, le réseau C17 et le Partenariat canadien contre le cancer parrainent conjointement l'atelier Adolescents and Young Adults with cancer: Guidelines and research towards better outcomes qui aura lieu à Toronto en mars 2010.

En comprenant mieux le cancer chez les jeunes et en mettant nos connaissances à profit pour améliorer les soins, nous permettons d'assurer un meilleur avenir et d'offrir de meilleures possibilités de traitement aux jeunes Canadiens, déclare Jessica Hill, PDG du Partenariat, et le Partenariat est fier de participer aux efforts.

Enquête sur la recherche canadienne sur le cancer

L'enquête sur la recherche canadienne sur le cancer est une activité continue de l'Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer. La base de données de l'enquête comprend maintenant de l'information relative à tous les projets de recherche sur le cancer financés entre 2005 et 2007 (7 203 projets en tout) par 37 organismes et programmes de financement. Tous les projets compris dans la base de données ont été classés par types de recherche et par types de cancer. Pour classer les projets par types de recherche, on a utilisé le Common Scientific Outline (CSO), un système de classement international propre à la recherche sur le cancer. La Classification statistique internationale des maladies et des problèmes de santé connexes, 10e révision, version 2007 (CIM-10), a quant à elle servi à classer les projets par types de cancer.

L'ACRC utilise le terme "investissement dans la recherche sur le cancer" pour faire référence au financement de projets de recherche sur le cancer qui ont, sous une forme ou une autre, fait l'objet d'un examen par des pairs et qui ont été administrés par les organismes qui ont participé à l'enquête sur la recherche canadienne sur le cancer. À moins d'indication contraire, chaque projet de recherche est associé à l'organisme qui a administré le programme de subventions et de bourses connexe, et ce, même s'il était financé par plusieurs organismes. Pour consulter le rapport complet intitulé Investissements en matière de recherche sur le cancer au Canada et les présentations PowerPoint d'accompagnement, veuillez vous rendre au site Web de l'ACRC, à l'adresse suivante http://www.ccra-acrc.ca/default_fr.htm.

Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer (ACRC)

L'ACRC est formée des 23 organismes membres suivants : Action Cancer Manitoba, Action Cancer Ontario, l'Agence de la santé publique du Canada, l'Alberta Cancer Research Institute, l'Alberta Heritage Foundation for Medical Research, l'Alliance canadienne pour la recherche sur le cancer du sein, l'Association canadienne des agences provinciales du cancer, la BC Cancer Agency, Cancer Care Nova Scotia, Cancer de la prostate Canada, le Conseil national de recherches du Canada, la Fondation canadienne pour le cancer du sein, la Fondation Terry Fox, le Fonds de la recherche en santé du Québec, Génome Canada, l'Institut ontarien de recherche sur le cancer, les Instituts de recherche en santé du Canada, la Michael Smith Foundation for Health Research, Partenariat canadien contre le cancer, le Réseau du cancer du Nouveau-Brunswick, la Saskatchewan Cancer Agency, la Société canadienne du cancer et la Société de recherche sur le cancer.

Partenariat canadien contre le cancer

Le Partenariat canadien contre le cancer est un organisme indépendant financé par le gouvernement fédéral dont le but est d'accélérer la prise de mesures dans la lutte contre le cancer pour l'ensemble des Canadiens. Il réunit des survivants du cancer, des patients et leur famille, des experts en cancérologie et des représentants gouvernementaux afin de mettre en œuvre la première stratégie pancanadienne de lutte contre le cancer. Il se veut l'élément moteur d'une approche visant à favoriser la prévention, à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes du cancer, à réduire le taux de mortalité lié au cancer et à accroître l'efficacité de la lutte contre cette maladie au Canada.

Pour obtenir plus d'information, veuillez vous rendre à l'adresse http://www.partenariatcontrelecancer.ca.

SOURCE CANADIAN CANCER RESEARCH ALLIANCE (CCRA)

Renseignements : Renseignements: ou une entrevue, veuillez communiquer avec: Lamia Charlebois, Tél.: (514) 279-4601, Cellulaire: (514) 581-5831, Courriel: lamiette@sympatico.ca

Profil de l'entreprise

CANADIAN CANCER RESEARCH ALLIANCE (CCRA)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.