Rapport Bouchard à la suite de l'évasion à l'Établissement de détention de Québec : Des gestes concrets ont été posés par le Gouvernement du Québec

QUÉBEC, le 8 oct. 2015 /CNW Telbec/ - La vice-première ministre, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Lanaudière, Mme Lise Thériault, tient à rectifier certaines informations qui ont circulé dans les médias concernant l'Établissement de détention de Québec. Elle rappelle que de nombreuses actions ont été entreprises par le Gouvernement du Québec afin de répondre aux recommandations formulées par Me Michel Bouchard à la suite de l'évasion survenue en juin 2014 à l'Établissement de détention de Québec.

« Je réitère que la sécurité de la population est notre plus grande priorité. Je m'étais engagée à mettre en œuvre toutes les recommandations du rapport Bouchard et c'est ce que j'ai fait », a vivement réagi la ministre Lise Thériault.

« Avant même le dépôt du rapport, j'ai demandé à mettre en place rapidement de nombreuses mesures de sécurité, dont l'instauration de zones d'exclusion aériennes, pour resserrer la sécurité dans les établissements de détention du Québec », a ajouté la ministre, qui déplore par ailleurs le fait que les informations diffusées ce matin n'ont fait l'objet d'aucune vérification auprès du ministère de la Sécurité publique (MSP).

Le MSP a donné suite aux six recommandations du rapport, notamment :

  • en mettant en place, en octobre 2014, un nouvel outil de classement des personnes incarcérées;
  • en lançant deux projets pilotes portant sur la fouille systématique des membres du personnel ayant accès à l'enceinte des établissements de détention;
  • en procédant à une analyse conjointe du protocole entre les Services correctionnels et la Sûreté du Québec;
  • en établissant une entente avec le Directeur des poursuites criminelles et pénales pour bénéficier d'un soutien juridique en dehors des heures de bureau;
  • en déposant le bilan de la structure du renseignement sécuritaire aux autorités du MSP en décembre 2014 et en élaborant un plan de travail pour la mise en place des recommandations de ce bilan. L'une de ces premières actions consiste à mettre en place une Direction du renseignement dès la fin octobre 2015.

Le MSP est même allé au-delà des recommandations du rapport, notamment en aménageant des cours sécurisées pour les personnes incarcérées jugées à haut niveau de risque dans plusieurs établissements de détention. À ce jour, on dénombre quinze cours sécurisées. Six autres cours sont en préparation.

Enfin, la ministre tient à condamner les attaques personnelles tenues à son endroit sur les ondes radiophoniques. « Ces propos sexistes et dégradants n'ont pas leur place dans l'espace public », a conclu Mme Thériault.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Sécurité publique

Renseignements : Source : Emilie Simard, Attachée de presse de la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, 418 643-2112; Pour information : Alexandra Paré, Relationniste, Ministère de la Sécurité publiquem 418 646-6777, poste 30274

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre de la Sécurité publique

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.