Rapport annuel sur les institutions financières - Croissance et rendement au rendez-vous dans un environnement économique et technologique complexe

MONTRÉAL, le 12 juin 2015 /CNW Telbec/ - L'Autorité des marchés financiers publie aujourd'hui le Rapport annuel sur les institutions financières 2014 qui fait état des enjeux, des risques et des tendances qui concernent les institutions financières qu'elle encadre.

« Au quotidien, plusieurs équipes de l'Autorité veillent à ce que les coopératives de services financiers, les sociétés de fiducie et sociétés d'épargne, ainsi que les assureurs de personnes et de dommages qui exercent des activités au Québec respectent leurs obligations en matière de solvabilité, de pratiques de gestion saine et prudente et de saines pratiques commerciales » a indiqué Louis Morisset, président directeur-général de l'Autorité. « Cette deuxième édition de notre rapport, présentant désormais les activités de ces institutions financières de façon intégrée, permet de mieux comprendre l'environnement réglementaire dans lequel ces dernières évoluent et présente les données financières relatives à leurs activités au cours de la dernière année » a-t-il conclu.

Bilan de l'année 2014
Les institutions financières ont connu une croissance de leurs activités et un rendement appréciable dans un contexte économique et un environnement technologique complexes.

  • Au Québec, l'industrie financière, avec un PIB de 19,4 G$ en 2014, représente 6,2 % du PIB réel total de la province. Les institutions de dépôt et les assureurs représentent 80 % du PIB de l'industrie financière, ce dernier ayant progressé de 2 %, comparativement à 1,4 % pour celui de l'ensemble de l'économie, ce qui illustre l'importance et le rôle de moteur économique de cette industrie.
  • La faiblesse historique et durable des taux d'intérêt, tendance qui s'est reconfirmée à la suite de la baisse des taux annoncée en début d'année 2015 par la Banque du Canada, représente un défi de taille pour les institutions financières. Malgré ce contexte, les institutions de dépôt ont vu leur bilan s'accroître de manière constante, notamment pour l'ensemble des coopératives de services financiers.
  • Les assureurs de personnes ont bien performé en 2014 avec une croissance de 8,1 % de leurs primes perçues au Québec, alors que les assureurs de dommages ont connu une croissance plus modeste de 1,6 %. Cette plus faible croissance des primes s'explique en partie par le climat compétitif observé sur le marché, particulièrement en assurance automobile, et la tendance observée chez les assureurs québécois à se diversifier et à chercher leur croissance à l'extérieur du Québec. À titre d'exemple, l'acquisition de State Farm par le Mouvement Desjardins a permis à ce dernier de pratiquement doubler son chiffre d'affaires à l'extérieur du Québec, notamment en assurance de dommages.
  • Les ratios moyens de capitalisation, tous secteurs confondus, se situent nettement au-delà des exigences réglementaires minimales. Par exemple, le ratio total des fonds propres du Mouvement Desjardins est de 17,9 %. Notons que le ratio médian des six plus grandes banques canadiennes se situe à 13,9 %. Du côté assurance, on observe des ratios moyens de solvabilité de 239 % pour les assureurs de personnes (240 % en 2013) et de 261 % pour les assureurs de dommages (253 % en 2013).
  • L'ère numérique représente, pour l'ensemble des institutions financières, un défi de taille tout en étant porteur d'opportunités. Que ce soit les risques associés aux pertes financières engendrées par la cybercriminalité, l'interruption des affaires, le vol ou la perte de données confidentielles, ou encore l'effet potentiel des médias sociaux, l'environnement technologique constitue une source importante de risque de réputation qui, selon l'Autorité, représente une menace réelle à laquelle sont confrontées toutes les institutions financières. En même temps, les nouvelles technologies sont également porteuses d'innovation dans la conception et l'offre de produits financiers et d'assurance. L'Autorité continue de suivre de très près ces phénomènes.
  • Finalement, l'Autorité poursuit ses travaux sur l'échiquier national et international par son implication dans plusieurs organisations de réglementation financière et prudentielle. À titre d'exemple, depuis octobre 2014, l'Autorité préside un nouveau comité de l'International Association of Deposit Insurers dont les travaux portent sur les enjeux relatifs à la résolution des coopératives financières.

Le Rapport sur les institutions financières 2014 peut être consulté sur le site Web de l'Autorité.

L'Autorité des marchés financiers est l'organisme de réglementation et d'encadrement du secteur financier du Québec.

 

Information :

Journalistes seulement : 
Sylvain Théberge : 514 940-2176

Centre d'information :
Québec : 418 525-0337
Montréal : 514 395-0337
Autres régions : 1 877 525-0337

www.lautorite.qc.ca 
Twitter : @lautorite

 

SOURCE Autorité des marchés financiers

Renseignements : Journalistes seulement : Sylvain Théberge : 514 940-2176; Centre d'information : Québec : 418 525-0337, Montréal : 514 395-0337, Autres régions : 1 877 525-0337; www.lautorite.qc.ca, Twitter : @lautorite


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.