Rapport annuel : les technologies en évolution présentent de nouveaux risques d'atteinte à la vie privée des jeunes

Le rapport annuel 2011 de la commissaire à la protection de la vie privée du Canada, qui porte sur les questions touchant la protection de la vie privée dans le secteur privé, a été déposé aujourd'hui au Parlement. Il se penche sur certaines préoccupations visant des groupes de jeunes que certains appellent la « génération Internet ». Parallèlement, la commissaire lance une nouvelle bande dessinée romanesque afin d'aider les jeunes à mieux comprendre les risques d'atteinte à la vie privée dans le monde virtuel et à naviguer en toute sécurité.

OTTAWA, le 5 juin 2012 /CNW/ - Selon la commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart, les jeunes Canadiennes et Canadiens font face à une multitude de risques d'atteinte à la vie privée dont les générations précédentes n'ont jamais eu à se préoccuper - caméras web dans les garderies, surveillance des téléphones cellulaires, traces permanentes de leurs communications en ligne.

La protection de la vie privée des jeunes est devenue une importante source de préoccupations et elle est abordée dans le Rapport annuel de 2011 de la commissaire concernant la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), loi fédérale régissant la protection de la vie privée dans le secteur privé au Canada, qui a été déposé au Parlement aujourd'hui.

« Les jeunes sont très habiles lorsqu'il s'agit d'utiliser toutes les nouvelles technologies de communication numérique et reconnaissent l'importance de protéger leurs renseignements personnels, mais ils ne soupçonnent généralement pas les risques d'atteinte à la vie privée qui peuvent découler de ces nouvelles technologies », a affirmé la commissaire.

« Toutes ces communications en ligne donnent lieu à des fichiers de données permanents - ce qui pourrait entraîner des risques d'atteinte à la vie privée et à la réputation non seulement dans l'immédiat, mais peut-être encore davantage plus tard au cours de leur vie. »

Ces dernières années, le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada a fait des questions touchant les jeunes un volet important de ses initiatives de sensibilisation et d'éducation du public. Il a élaboré plusieurs outils éducatifs, notamment un ensemble de présentations destinées aux écoles et aux collectivités, une vidéo s'adressant aux jeunes et une fiche-conseil à l'intention des parents.

Bande dessinée romanesque

Aujourd'hui, la commissaire à la protection de la vie privée du Canada lance également un autre outil important - une bande dessinée romanesque intitulée Branchés et futés : Internet et vie privée, qui aidera les Canadiens les plus jeunes à mieux comprendre les risques d'atteinte à la vie privée dans le monde virtuel et à naviguer en toute sécurité.

« Cette bande dessinée romanesque - une première pour le Commissariat - a été élaborée en collaboration avec des jeunes, qui nous ont fait part de leurs commentaires. Nous espérons qu'elle aidera tous les jeunes à comprendre les risques d'atteinte à la vie privée inhérents aux réseaux sociaux, aux jeux en ligne et aux textos », a ajouté la commissaire.

La nouvelle bande dessinée romanesque peut être téléchargée à partir du site Web des jeunes du Commissariat.

Enquêtes

Le rapport annuel fait également état de l'enquête menée par le Commissariat par suite d'une plainte ayant trait à la surveillance par caméra web dans une garderie. Un parent s'est opposé à l'enregistrement d'images captées par caméra web, estimant qu'aucune mesure adéquate de protection de la vie privée n'était en place.

Au cours de l'enquête, la garderie a convenu de prendre des dispositions afin d'ajouter des mesures de protection de la vie privée. Elle a également supprimé ses fichiers vidéos enregistrés et modifié ses systèmes de manière à ne plus enregistrer la vidéotransmission en direct. Elle a instauré une politique de protection de la vie privée obligeant tous les parents à signer un formulaire de consentement à la surveillance par caméra web et a demandé aux parents qui utilisaient le service de caméra web de signer un contrat en vertu duquel ils s'engageaient à ne pas enregistrer les images en question et à ne pas divulguer le mot de passe leur donnant accès à la vidéo. Dans ce contexte, le Commissariat a conclu que la plainte était réglée.

Le rapport annuel présente également les conclusions d'enquêtes amorcées par suite de trois plaintes contre Facebook ainsi que d'une plainte de vaste portée contre Nexopia, site de réseautage social destiné aux jeunes. Les conclusions des enquêtes ont été rendues publiques plus tôt cette année.

Le Commissariat a donné suite à 281 plaintes officielles liées à la LPRPDE en 2011, soit une hausse de 35 % par rapport à 2010.

À propos de nous

Le Parlement a confié au Commissariat à la protection de la vie privée du Canada le mandat d'agir à titre d'ombudsman et de gardien du droit à la vie privée au Canada. La commissaire est responsable de l'application de deux lois fédérales relatives à la protection des renseignements personnels : la Loi sur la protection des renseignements personnels, qui s'applique au secteur public fédéral, et la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques (LPRPDE), qui s'applique aux activités commerciales dans les provinces de l'Atlantique, en Ontario, au Manitoba, en Saskatchewan et dans les territoires. Le Québec, l'Alberta et la Colombie-Britannique se sont dotés de leur propre loi sur la protection des renseignements personnels dans le secteur privé. Toutefois, même dans ces provinces, la LPRPDE s'applique aux entreprises du secteur privé sous réglementation fédérale et aux renseignements personnels obtenus dans le cadre d'opérations interprovinciales et internationales.


Bas de vignette : "Une bande dessinée romanesque aide les jeunes à naviguer en ligne en protégeant leur vie privée. (Groupe CNW/Commissariat à la protection de la vie privée du Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20120605_C5974_PHOTO_FR_14641.jpg

SOURCE Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Renseignements :

(médias seulement), veuillez communiquer avec :

Valerie Lawton
Commissariat à la protection de la vie privée du Canada
Courriel : Valerie.Lawton@priv.gc.ca

REMARQUE À L'INTENTION DES JOURNALISTES : Veuillez envoyer vos demandes d'entrevue ou de renseignements complémentaires par courriel.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.