/R E P R I S E - Romantisme et expressionnisme/

QUÉBEC, le 14 mars 2016 /CNW Telbec/ - Les musiciens de l'Orchestre du Conservatoire de musique de Québec, dirigés par Gilles Auger, invitent le public de la grande région de Québec à leur dernier concert de la saison 2015-2016, intitulé Romantisme et expressionnisme,  le mardi 22 mars 2016, à 19 h 30, à l'église Saint-Dominique (175, Grande-Allée Ouest, Québec). Les solistes de la soirée, tous deux inscrits à la maîtrise en interprétation, seront l'altiste Étienne Chénard, élève de François Paradis, alto solo de l'Orchestre symphonique de Québec, ainsi que la pianiste Rosemarie Duval Laplante, élève de Suzanne Beaubien Lowe. Les billets (12 $, adultes | 5 $ étudiants), sont disponibles dès maintenant au Conservatoire de musique de Québec ou à l'entrée de l'église, le soir du concert.

C'est avec l'une des plus belles pages de la musique française, la suite Ma Mère l'Oye de Maurice Ravel, que s'amorcera ce concert de la série l'orchestre du conservatoire entre en scène. Ici dans sa version orchestrale, cette suite fut d'abord composée pour deux pianos en 1908. Le compositeur s'est inspiré principalement d'un recueil de contes pour enfants de Charles Perreault, pour créer une œuvre limpide et dépouillée dans son écriture, de manière à bien reproduire la simplicité et la poésie de l'enfance. Son immense talent d'orchestrateur lui a permis par la suite d'en écrire une version pour orchestre riche en couleurs, tout en conservant la délicatesse de l'œuvre originale. Suivra le Concerto pour alto et orchestre, op. posthume, de Béla Bartók, sur lequel il a travaillé à la fin de sa vie pour le réputé altiste écossais William Primrose, qui en donna la première prestation en 1949. Comme Bartók s'est éteint avant de ne pouvoir le compléter, c'est son ami compositeur Tibor Serly qui s'est vu confier la tâche d'en reconstituer les esquisses, ce qui lui prit plusieurs années. Ce choix fut très judicieux puisqu'il était lui-même altiste et qu'il connaissait le style de l'œuvre de Bartók. Ce concerto en trois mouvements est possiblement le plus joué de tous ceux composés pour alto.

La deuxième partie du programme permettra d'entendre une deuxième soliste, Rosemarie Duval Laplante, dans le Concerto pour piano no 1 en ré bémol majeur, op. 10, de Sergei Prokofiev. Malgré qu'il s'agisse d'une de ses premières œuvres, on peut déjà dire que ce concerto, qui comprend trois mouvements enchaînés, représente bien le style unique qu'adoptera le compositeur par la suite, à la fois classique dans sa forme, exubérant et doté d'un grand lyrisme. Prokofiev est revenu en Russie à la fin de sa vie et fut l'un des proches collaborateurs des Ballets russes de Diaghilev. L'Orchestre du Conservatoire conclura cette soirée avec la Symphonie no 1 en si bémol majeur, op. 38, de Robert Schumann. Quand Clara Wieck, celle qui deviendra son épouse, l'encouragea à étendre ses talents de compositeur à l'orchestre, son élan créateur l'a conduit à établir la structure ainsi que toutes les bases de sa première symphonie, et ce, en quatre jours seulement ! Le surnom de « Symphonie le printemps » lui aurait été accolé par le compositeur lui-même, au moment de sa conception, en janvier 1841, alors qu'il se réjouissait de l'arrivée prochaine de cette saison. En quatre mouvements, cette symphonie d'une grande poésie a été inspirée à l'origine par un poème d'Adolph Böttger.

Le Conservatoire, PLUS VIVANT QUE JAMAIS !
Depuis sa création, le Conservatoire de musique de Québec a formé des centaines de musiciens professionnels et continue de le faire, en leur donnant une solide expérience de la scène jumelée à leur formation. Chaque année, le public est convié à une programmation d'une centaine de récitals, de concerts et de cours de maître, qui contribuent largement à la vitalité culturelle de la capitale nationale. Nous vous invitons à consulter régulièrement le site web du Conservatoire pour connaître les activités à venir. Suivez-nous aussi sur facebook et sur twitter.

Photos et entrevues disponibles sur demande

 

SOURCE Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Renseignements : Information : Sandrine Abbondioli, 418 643-2190, poste 223; Source : Marie Picard, Conservatoire de musique de Québec


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.