/R E P R I S E -- Riyad construit le plus vaste réseau de transport public du monde… en 5 ans/

La Haute Commission pour le développement de Riyad présentera le projet au Sommet mondial de l'UITP du 15 au 17 mai au Palais des Congrès de Montréal

MONTRÉAL, le 12 mai 2017 /CNW Telbec/ - Riyad, la capitale de l'Arabie Saoudite, construira le plus vaste réseau de transport public… en cinq ans seulement. Le projet sera présenté dans le cadre du Sommet mondial de l'Union internationale des transports publics qui se tiendra du 15 au 17 mai 2017 au Palais des Congrès de Montréal, Québec.

La Haute Commission pour le développement de Riyad (HCDR) est le maître d'œuvre de ce projet ambitieux qui prévoit la construction de six lignes de métro, 176 km de voies et 85 stations ; il comprend aussi la mise en place de 24 lignes de bus et de 3 000 points d'arrêt desservant 1 900 km de routes. Chiffré à 27 milliards de dollars, le projet aboutira à la création du premier réseau de transport en commun du Royaume; il s'agit du plus gros projet d'infrastructure au monde. Il sera présenté  à l'UITP, le lundi 15 mai à la session de 11h AM par Dr Jalal Nafakh, responsable de la planification des transports de la Haute Commission.  

L'UITP est la plus importante association de transports au monde; elle recouvre tous les modes de transport urbains et régionaux. L'UITP, dont le premier sommet a eu lieu en 1886, tient ses assises tous les deux ans. Le dernier sommet s'est déroulé à Milan en 2015.

« C'est la première fois que la Haute Commission présente un projet au sommet mondial de l'UITP. Nous sommes très heureux que cela ait lieu à Montréal », a déclaré Dr Nafakh en marge de la réunion. « La Haute Commission s'enorgueillit de ses réussites en matière de développement urbain; elle est très heureuse de partager son expérience avec des homologues dans d'autres pays ».

On projette que la population de Riyad, qui est actuellement de 6,5 millions de personnes, atteindra 8,3 millions d'habitants d'ici 2030. Neuf millions de déplacements quotidiens se font aujourd'hui en véhicules particuliers. Il est donc impératif de créer un réseau de transport en commun. « À l'origine, il était prévu de bâtir deux lignes de métro en sept ans. Au final, nous nous retrouvons avec six lignes et seulement cinq ans pour les terminer! », a expliqué Dr Nafakh.

En raison du calendrier serré pour la réalisation d'un projet d'une telle envergure, la Haute Commission a opté pour une mise en œuvre simultanée. Trois consortiums constitués de 35 sociétés internationales spécialisées dans la construction, la conception, l'exploitation et la maintenance ont été sélectionnés. À l'heure actuelle, le projet emploie plus de 52 000 personnes parlant 23 langues différentes.

Pour le matériel roulant, la Haute Commission a misé sur trois grands manufacturiers : Siemens, Bombardier et Alstom. Quant à Mercedes Benz et MAN, ils fourniront la flotte d'autobus. Pour mettre en œuvre la stratégie multifournisseur, la Haute Commission a dû uniformiser le design des bus et des voitures de sorte que tous les manufacturiers fournissent un produit fini présentant des caractéristiques identiques. En outre, certains éléments d'ordre culturel ont été intégrés à la conception de l'intérieur des véhicules.

Le nouveau réseau de transport comprendra 85 stations de métro. La Haute Commission a lancé un concours international d'architecture pour la conception de quatre stations d'échange emblématiques. Les lauréats sont Zaha Hadid (Royaume-Uni), pour la station du centre financier du roi Abdallah; Gerber Achitekten (Allemagne), pour la station Olaya; SnØhetta (Norvège), pour la station du centre-ville et Omrania (Arabie Saoudite), pour la station de l'Ouest. Ces stations avant-gardistes marqueront de leur empreinte la silhouette de la ville de Riyad.

Les travaux de construction doivent s'achever fin 2018. Les services de transport seront testés dès le dernier trimestre de la même année pour une mise en service prévue pour la seconde moitié de 2019.

À propos

La Haute Commission pour le développement de Riyad est une entité publique responsable de l'aménagement et du développement urbains de la ville de Riyad, capitale du Royaume d'Arabie Saoudite. L'Autorité du développement de Riyad (ADR) en est le bras exécutif, responsable de la mise en œuvre des décisions de la Haute Commission et de la planification et de la conception de l'ensemble des projets urbains.  La Haute Commission est présidée par le Gouverneur de la région de Riyad; elle est composée de cadres supérieurs de différents ministères -- Finances, Transport, Affaires municipales et Rurales, Intérieur (direction du trafic routier), Eau et Électricité -- de membres de l'Autorité de développement de Riyad, de la Municipalité de Riyad, de la Chambre de commerce et d'industrie, et de résidents de la ville. 

Palais des Congrès : STAND 2N100 (Niveau 2)

Site Web : www.ada.gov.sa

Pour un laissez-passer média pour le congrès, des photos en haute résolution ou une entrevue avec Dr Jalal Nafakh (anglais), responsable de la planification des transports de la Haute Commission pour le développement de Riyad ou une entrevue avec M. Fathi Hadaya (français), Conseiller principal aux affaires publiques de la Haute Commission pour le développement de Riyad

 

SOURCE La Haute Commission pour le développement de Riyad

Renseignements : Contact médias : Lamia Charlebois, 514.279.4601, rp@lamiacharlebois.com

Profil de l'entreprise

La Haute Commission pour le développement de Riyad

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.