/R E P R I S E -- Réaction du CPQ à la mise en place de l'Accord de libre-échange canadien (ALEC) : « ENFIN ! »/

MONTRÉAL, le 7 avril 2017 /CNW Telbec/ - « Depuis quelques années, le Canada a multiplié ses efforts pour améliorer l'intégration de son économie avec plusieurs marchés mondiaux, il était temps que l'on procède au sein de nos propres frontières à une modernisation efficace des échanges interprovinciaux, tout en respectant certaines spécificités réglementaires propres à chacune des provinces », a déclaré Yves-Thomas Dorval, PDG du CPQ. « C'est donc une excellente nouvelle pour la prospérité économique et sociale du Québec ».

Le CPQ tient à féliciter les gouvernements du Canada, du Québec et des provinces pour leur adhésion à l'accord de libre-échange canadien (ALEC), qui viendra remplacera l'accord sur le commerce intérieur (ACI) le 1er juillet prochain. Ce dernier facilitera grandement les échanges entre les provinces, en plus d'opter pour une approche plus transparente et plus prévisible.

Le CPQ est ainsi satisfait de constater que deux de ses demandes principales ont été retenues : l'élargissement de l'accord à l'ensemble des secteurs économiques, à moins d'exceptions clairement identifiées; et une plus grande harmonisation réglementaire, qui sera rendue possible grâce aux travaux de la Table de conciliation et de coopération en matière de réglementation.

La circulation des biens et services au sein du Canada (qui représente 40 % du total des exportations du Québec) s'en trouvera grandement optimisée, ainsi que la mobilité des investissements et des talents. À titre de comparaison, rappelons que la valeur des exportations de biens québécois vers les autres provinces, en 2015, représentait quatre fois la valeur des exportations vers l'Union européenne. De surcroît, l'ALEC viendra grandement améliorer l'accès aux contrats publics, notamment pour des projets d'infrastructures, où l'expertise du Québec excelle particulièrement.

Toutefois l'organisme veut insister sur l'importance de tout mettre en œuvre pour s'assurer que la  reconnaissance des talents et des compétences entre les provinces demeure améliorée de manière continue, afin de maintenir un haut niveau d'adaptabilité à l'égard des changements qui affectent les besoins des employeurs et l'économie du pays.

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec

Renseignements : Camilla Sironi, Conseillère principale - Communications et relations avec les médias, csironi@cpq.qc.ca, Bureau : 514-288-5161 poste 243, Cell. : 514-265-5471

LIENS CONNEXES
http://www.cpq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.