/R E P R I S E -- Réaction de la FMSQ au dépôt du projet de loi no 60/

MONTRÉAL, le 7 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Réagissant au dépôt du projet de loi n60, Charte affirmant les valeurs de laïcité et de neutralité religieuse de l'État ainsi que d'égalité entre les femmes et les hommes et encadrant les demandes d'accommodement, la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ) constate le cynisme et le côté cavalier de l'action posée par ce gouvernement. Depuis plus de deux mois, le Québec vit dans une ambiance de ballons d'essai tous plus mal présentés les uns que les autres.

Il est clair pour la FMSQ que, dans le réseau de la santé, la question des accommodements raisonnables est pertinente, mais que ne l'est pas celle des signes religieux ostentatoires, sauf exception. « À cet égard, la FMSQ s'oppose vivement à l'application de cette partie du projet de loi à l'exception des éléments qui touchent l'obligation d'avoir le visage découvert et de tout autre élément qui mettrait en cause la sécurité du patient du point de vue médical » de dire le président, Dr Barrette.

Par ailleurs, les médecins, à l'instar des dentistes et des sages-femmes, sont des travailleurs autonomes et n'ont jamais été considérés autrement, en quelque circonstance que ce soit. Par conséquent, leur statut ne peut être assimilable à celui d'un employé de l'État. « Le fait d'inventer l'expression personnes assimilées à des membres du personnel d'un organisme public constitue une grossière manipulation. Le ministre doit s'engager, dès à présent, à modifier le texte pour retirer les médecins des champs d'application prévus par ce projet de loi. Jamais nous ne reculerons sur ce point », de poursuivre Dr Barrette.

Le ministre Drainville a déjà indiqué qu'il ne souhaitait pas que l'adoption éventuelle d'une charte puisse se solder par des départs parmi les gens qui œuvrent notamment dans le réseau de la santé. Or, la FMSQ est convaincue que, dans la grande région de Montréal, un tel projet de loi, s'il était adopté, entraînerait des perturbations quant à la disponibilité du personnel infirmer et autre.

La FMSQ encourage tous les organismes qui ont manifesté leur intention de contester juridiquement cette loi si elle était adoptée à aller de l'avant, car il s'agit d'une question de principe. « À l'heure où des droits fondamentaux pourraient être bafoués, nous invitons la classe politique à refuser de se laisser prendre en otage par la menace d'un vote de confiance et d'agir selon leur conscience qui, normalement, devrait viser la défense de tels droits en toutes circonstances » de conclure Dr Barrette.

La Fédération des médecins spécialistes du Québec regroupe plus de 9 000 médecins spécialistes détenant une certification dans l'une des 53 spécialités médicales reconnues.

SOURCE : Fédération des médecins spécialistes du Québec

Renseignements :

Nicole Pelletier, ARP
Directrice des Affaires publiques et des Communications
Ligne média : 514 350-5160


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.