/R E P R I S E -- Projet de loi 132 - Oui à la protection des milieux humides, non à l'empiétement des compétences municipales plaide l'UMQ/

QUÉBEC, le 11 mai 2017 /CNW Telbec/ - De passage aujourd'hui devant la Commission des transports et de l'environnement à l'Assemblée nationale, l'Union des municipalités du Québec (UMQ) a salué la volonté du gouvernement du Québec de mieux protéger les milieux humides et hydriques.

L'Union a toutefois invité le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, monsieur David Heurtel, à retourner à la table à dessin. L'UMQ considère en effet que le projet de loi 132, Loi concernant les milieux humides et hydriques, ne respecte aucunement les pouvoirs des élues et élus municipaux, en plus de faire fi de la Politique gouvernementale de consultation et de simplification administrative à l'égard des municipalités. Pour l'Union, le projet de loi, dans sa forme actuelle, est carrément inacceptable pour les municipalités et les MRC.

« Les milieux humides et hydriques jouent un rôle écologique important et doivent, à ce titre, être protégés. Le milieu municipal adhère sans réserve à ce principe. L'UMQ demande cependant au législateur de réviser en profondeur le projet de loi 132 pour s'assurer qu'il atteindra ses objectifs tout en respectant l'autonomie et les pouvoirs municipaux. Les municipalités et les MRC souhaitent continuer à protéger l'environnement. Elles connaissent leur territoire et sont les entités les plus appropriées pour convenir d'un plan régional de conservation et de la gestion du programme favorisant la restauration et la création de milieux humides et hydriques », a déclaré le deuxième vice-président de l'UMQ et maire de Lévis, monsieur Gilles Lehouillier.

« Le projet de loi 132 aura des impacts importants sur les municipalités et les MRC. Le ministère de l'Environnement, du Développement durable et de la Lutte contre les changements climatiques aurait dû les évaluer, et, le cas échéant, prévoir une compensation financière. C'est notre première condition qui rendrait le projet de loi acceptable », a ajouté monsieur Denis Lapointe, maire de Salaberry-de-Valleyfield et président de la Commission de l'environnement de l'UMQ.

Le mémoire de l'UMQ sur le projet de loi 132 est disponible sur son site Web.

La voix des gouvernements de proximité
Depuis sa fondation en 1919, l'UMQ représente les municipalités de toutes tailles dans toutes les régions du Québec. Sa mission est d'exercer, à l'échelle nationale, un leadership pour des gouvernements de proximité efficaces et autonomes et de valoriser le rôle fondamental des élues et élus municipaux. Ses membres, qui représentent plus de 80 % de la population et du territoire du Québec, sont regroupés en caucus d'affinité : municipalités locales, municipalités de centralité, cités régionales, grandes villes et municipalités de la Métropole.

 

SOURCE Union des municipalités du Québec

Renseignements : Patrick Lemieux, Conseiller aux communications et aux relations médias, Tél. : 514 282-7700, poste 279, Cellulaire : 438 827-4560, plemieux@umq.qc.ca

LIENS CONNEXES
www.umq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.