/R E P R I S E -- Lutte contre la violence conjugale : Danielle Leblanc de la Maison d'Ariane de Saint-Jérôme honorée/

QUÉBEC, le 27 mai 2014 /CNW Telbec/ - Dans le cadre des célébrations de son 35e anniversaire, le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale a décerné le Prix Colette-Breton 2014 à madame Danielle Leblanc, intervenante à la Maison d'Ariane de Saint-Jérôme.  Le prix lui a été remis par Madame Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et de la Condition féminine. Des membres de l'Assemblée nationale et quelque 130 déléguées des maisons membres du Regroupement participaient à l'événement tenu à la Bibliothèque de l'Assemblée nationale.

Un prix qui souligne l'engagement

Colette Breton a connu un parcours peu banal. Femme victime de violence conjugale, elle a été hébergée à Auberge Transition, puis à la maison du Réconfort, où, par la suite, elle est elle-même devenue intervenante auprès des femmes victimes de violence conjugale. Elle a aussi agi à titre de présidente du Regroupement de 1993 à 1995. Le Regroupement l'a souvent sollicitée pour faire des témoignages (médias, conférences, etc.) et, chaque fois, elle était une porte-parole extrêmement pertinente. Décédée en juin 2003, le Regroupement lui a dédié ce prix pour garder sa mémoire présente et pour souligner son travail et sa grande générosité.

Créé en 2004, ce prix, vise donc à souligner l'implication d'une femme ou celle d'un collectif pour son travail exceptionnel au plan local, régional ou provincial, de près ou de loin, auprès des femmes victimes de violence conjugale. « Parmi des candidatures de grande qualité, celle de madame Leblanc se démarquait par sa capacité à défendre les droits des femmes victimes de violence conjugale sur tous les fronts, et ce, en s'appuyant sur tous les moyens mis à sa disposition : recherches, lois, engagements ministériels, etc. Tour à tour intervenante jeunesse et intervenante auprès des femmes, Danielle Leblanc est toujours prête à partager sa connaissance fine des besoins des mères et des enfants victimes de violence conjugale.  D'une grande diplomatie, elle sait créer des alliances avec d'autres partenaires », rapporte Madame Nathalie Villeneuve, présidente du Regroupement et membre du jury.

« C'est grâce à des femmes, comme Danielle Leblanc, qui alimentent ses réflexions et ses actions que le Regroupement demeure un mouvement important en faveur du droit à l'égalité pour les femmes du Québec. Depuis 35 ans, portant leur voix, il a participé activement aux débats. Il a ainsi suscité plusieurs changements législatifs et politiques ou actions visant à aider les victimes ou à éradiquer cette problématique. Merci à elles toutes. », conclut Nathalie Villeneuve.

Le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale regroupe 45 maisons d'aide et d'hébergement réparties sur le territoire québécois. Cette association a pour but de sensibiliser à la problématique de la violence conjugale, de défendre les droits des femmes et des enfants violentés.

SOURCE : Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

Renseignements : Source : Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale, Nathalie Villeneuve, présidente; Pour information : Louise Riendeau (514) 220-1057 (cellulaire)

LIENS CONNEXES
www.maisons-femmes.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.