/R E P R I S E -- Les tenanciers de bars et restaurants se font fait extorqués par le Gouvernement du Québec selon Peter Sergakis président de l'UTBQ/

MONTRÉAL, le 22 nov. 2013 /CNW Telbec/ - Les tenanciers de bars ainsi que les restaurateurs du Québec avaient jusqu'à minuit hier soir pour compléter l'inventaire de leurs ventes d'alcool, le tout rétroactivement au 21 novembre 2012 afin de déclarer et payer une augmentation rétroactive de taxe sur leurs ventes d'alcool à cette même date.

En effet, le 21 novembre 2012, le gouvernement du Québec a annoncé que plus de 15 000 établissements licenciés devraient payer une hausse de taxe de vente sur l'alcool et ce, de façon rétroactive. En effet, cette taxe a été appliquée sur toutes les bouteilles d'alcool qui avaient été achetées par ces commerçants avant l'annonce et la mise en place de l'augmentation, laquelle représente une somme additionnelle de 0,17$ du litre pour la bière et de 0,50$ du litre pour le vin et les spiritueux.

Les tenanciers et restaurateurs qui n'ont pas pu compléter leur inventaire pour déclarer et payer le montant de l'augmentation de la taxe due en date du 21 novembre 2013 se verront imposer une pénalité de 25$ par jour et une pénalité additionnelle de 7% à 15% du montant dû, en plus de devoir payer des intérêts.

Dans le seul cas de M. Peter Sergakis, président de l'Union des tenanciers de bars du Québec, le montant de l'augmentation de la taxe payée représente une somme de 12 000,00$ pour l'ensemble de ses commerces.

En imposant une augmentation de taxe rétroactive, le gouvernement du Québec a réussi à récolter une somme d'environ 10 millions de dollars sur l'ensemble des ventes d'alcool faite pour l'année 2012. En fait, de part ce mode de collection, le gouvernement s'empare directement des profits des tenanciers et restaurateurs qui n'ont pas pu reporter sur les consommateurs la différence entre le montant de la taxe qu'ils ont payée à l'achat des bouteilles et son augmentation rétroactive.

Le secteur de la restauration et des bars est en déclin au Québec. Le chiffre d'affaires global des tenanciers et restaurateurs a diminué d'environ 25% depuis les 5 dernières années et le taux de fermeture des établissements ne s'est jamais stabilisé depuis, notamment, la mise en place de la Loi sur le tabac.

Le gouvernement s'immisce de façon insidieuse et abusive dans les activités économiques des bars et des restaurants en ce que l'imposition de cette augmentation de taxe rétroactive, qui se veut une mesure exceptionnelle, n'est aucunement justifiée de quelque façon que ce soit, mais contribue directement à mettre en péril une industrie déjà affaiblie.

SOURCE : UNION DES TENANCIERS DE BARS DU QUEBEC

Renseignements :

Peter Sergakis, Président (514) 937-0531 ou Cell. (514) 867-9088


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.