/R E P R I S E -- Les syndicats de TQS remportent une manche importante
contre Remstar/

MONTRÉAL, le 14 sept. /CNW Telbec/ - Dans une décision rendue aujourd'hui, le Conseil canadien des relations industrielles, donne raison aux syndicats qui soutenaient qu'au moment d'effectuer les mises à pied chez TQS, le 23 avril 2008, Remstar était le réel employeur et qu'il devait en conséquence respecter les obligations découlant des conventions collectives, notamment en versant les indemnités de départ qui y étaient prévues.

Il s'agit d'une victoire syndicale importante car, la majorité des 340 employés qui ont perdu leur emploi ont été traités comme des créanciers de TQS, ce qui a permis à Remstar d'échapper à ses obligations de versement intégral des indemnités de départ. En fait, le plan d'arrangement avec les créanciers prévoyait que ces 340 employés ne recevraient qu'environ 20 % du montant auquel ils avaient droit.

Cela démontre une fois de plus que Remstar ne recule devant rien quand il s'agit de faire une bonne affaire sans égard aux conséquences sur les travailleurs. La Fédération nationale des communications compte bien poursuivre tous les recours entrepris à l'automne 2008 pour contraindre les nouveaux propriétaires de TQS à respecter les lois du travail et les personnes à leur emploi.

Rappelons que TQS, maintenant V Télé, produit ses nouvelles, sa publicité et toutes ses émissions avec des sous-traitants, ce qui devrait d'ailleurs faire l'objet d'une décision arbitrale sous peu.

Quant à la plainte de pratique déloyale de travail elle poursuit son cours devant le Conseil canadien des relations industrielles dont les auditions reprendront cette semaine.

La Fédération nationale des communications CSN fera tout le nécessaire pour redonner leur dignité aux centaines de personnes qui ont perdu leur emploi chez TQS.

"Ce n'est pas en maquillant le nom et l'image de TQS que Remstar réussira à nous leurrer et à nous convaincre qu'il est un bon citoyen corporatif. La décision rendue aujourd'hui rejette les prétentions des nouveaux propriétaires de TQS qui visaient à contourner les syndicats et les droits des employés de l'entreprise," soutient la présidente de la FNC, Chantale Larouche.

SOURCE Fédération nationale des communications (FNC-CSN)

Renseignements : Renseignements: Pierre Roger, secrétaire général de la FNC, (514) 598-2132


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.