/R E P R I S E -- Le Règlement sur les assistants optométriques : une erreur qui menace la santé des Québécois/

QUÉBEC, le 18 févr. 2015 /CNW Telbec/ - L'Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec estime que le Règlement sur les actes qui peuvent être posés par un assistant optométrique est une grave erreur qui menace la santé oculovisuelle des Québécois. Publié à la Gazette officielle du 11 février dernier, il est prévu que ce Règlement entre en vigueur le 26 février 2015. Soucieux de remplir sa mission de protéger le public québécois, l'Ordre des opticiens d'ordonnances réclame une rencontre d'urgence avec le cabinet du premier ministre afin de trouver une solution acceptable avant l'entrée en vigueur de ce Règlement.

Concrètement, le Règlement prévoit la légalisation pure et simple d'actes considérés jusqu'ici comme étant illégaux, notamment en raison du préjudice qu'ils peuvent engendrer chez une personne recevant des soins oculovisuels. En effet, les actes professionnels reliés à l'exécution d'une ordonnance ophtalmique (mesures, pose, ajustements, remplacement, vente) requièrent une formation collégiale de 3 ans, alors que ce Règlement permettrait à un assistant optométrique de poser ces mêmes actes à la suite d'une formation sommaire de 72 heures.

Les risques pour la santé publique liés à l'exercice illégal des actes réservés aux opticiens d'ordonnances par du personnel n'ayant pas les compétences requises sont très importants. Un ajustement de lentilles ophtalmiques inadéquat peut entraîner un inconfort persistant, une mauvaise performance visuelle, une vision double ou floue, des maux de tête voire même le strabisme. Ces actes comportent un haut degré de technicité. C'est pour cette raison que le Comité d'experts mandaté par l'Office des professions a recommandé « que la contribution du personnel d'assistance en lunetterie et en verres de contact se limite aux activités qui ne sont pas réservées à l'opticien d'ordonnances et à l'optométriste. »

« Nous déplorons que l'Office des professions, malgré la recommandation de son propre Comité d'experts, ait favorisé les intérêts économiques d'entreprises œuvrant dans l'illégalité en induisant le gouvernement en erreur sur les graves conséquences de ce Règlement. Par cette erreur, le gouvernement bafoue la décision de l'Assemblée nationale du Québec de constituer l'Ordre des opticiens d'ordonnances afin de protéger le public. Les Québécois ont raison d'être inquiets », déclare Mme Linda Samson, présidente-directrice générale de l'Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec.

L'Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec est un ordre professionnel à exercice exclusif qui a pour mission d'assurer la protection du public, notamment par la promotion de l'excellence de la pratique ainsi que par la formation et l'encadrement des professionnels qui offrent des services reliés à l'exécution d'une ordonnance ophtalmique. En réalisant cette mission, l'Ordre remplit son mandat de protection du public. Il regroupe plus de 1 800 opticiens répartis dans toutes les régions du Québec.

 

SOURCE Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec

Renseignements : Mathieu Santerre, 581 996-5344, medias@lorangebleue.biz

Profil de l'entreprise

Ordre des opticiens d'ordonnances du Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.