/R E P R I S E -- L'AREQ s'oppose au projet de loi C-51/

QUÉBEC, le 23 mars 2015 /CNW Telbec/ - L'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ), qui regroupe près de 57 000 personnes aînées, exprime son désaccord et ses inquiétudes à propos du projet de loi C-51 portant sur la sécurité, déposé par le gouvernement conservateur.

L'AREQ joint ainsi sa voix à celle de nombreux groupes, issus de divers horizons, qui jugent que le projet de loi va trop loin et menace carrément les libertés civiles et les droits fondamentaux des citoyens canadiens.

L'AREQ s'inquiète notamment des nouveaux pouvoirs accordés au Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS) pour perturber, parfois même de manière illégale, les activités de personnes qu'il surveille. Elle craint également l'abaissement des seuils de preuve nécessaires pour que les policiers procèdent à des arrestations ou des détentions, sur la simple base de motifs jugés raisonnables.

« Nous souscrivons à l'importance de lutter contre le terrorisme, ici et ailleurs dans le monde. Toutefois, dans sa forme actuelle, le projet de loi C-51 ratisse trop large. Il met dans le même panier des terroristes et des groupes pacifistes de la société civile. Cela n'a pas de sens. Il faut trouver un meilleur équilibre entre le renforcement de la sécurité et le maintien des libertés », a souligné le président de l'AREQ, Pierre-Paul Côté.

L'AREQ invite donc le gouvernement Harper à se mettre à l'écoute des citoyens, des groupes, des juristes et même du gouvernement du Québec, qui lui ont exprimé leurs craintes au cours des dernières semaines. L'Association souhaite également sensibiliser ses membres afin qu'ils prennent connaissance des tenants et des aboutissants du projet de loi C-51.

« Le gouvernement conservateur nous a habitués à l'adoption de projets de loi mammouth à toute vapeur et sans véritable consultation. Il nous a aussi habitués à un discours qui oppose le bien au mal pour faire taire les opposants. Or, les implications et les dérives potentielles du projet de loi C-51 sont trop importantes pour poursuivre dans cette approche. Le premier ministre Harper doit entendre raison », a conclu le président de l'AREQ.

À propos de l'AREQ
Fondée en 1961, l'Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec (AREQ-CSQ) compte près de 57 000 membres, partout sur le territoire québécois. L'AREQ est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

 

SOURCE AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec

Renseignements : Source : Dominic Provost - Conseiller en communication - AREQ, Cell. : 418 929-4082, provost.dominic@csq.qc.net


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.