/R E P R I S E -- La CSQ dénonce un dangereux budget idéologique/

MONTRÉAL, le 21 mars 2013 /CNW Telbec/ - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) reçoit très froidement le nouveau budget présenté aujourd'hui par le ministre des Finances, Jim Flaherty, un budget qualifié de purement idéologique à travers lequel le gouvernement Harper poursuit ses attaques contre les organisations syndicales et les travailleurs et travailleuses qu'elles représentent, désavoue l'expertise du Québec en formation de la main-d'œuvre et confirme sa volonté de contrôle sur l'aide canadienne au développement, conformément à ses objectifs politiques.

La présidente de la CSQ, Louise Chabot, soutient que le nouveau budget conservateur est la claire démonstration des mesures néfastes qu'un gouvernement peut adopter lorsqu'il se laisse guider par l'idéologie plutôt que par les intérêts de l'ensemble de la population.

Attaques contre les syndicats et l'économie québécoise

Mme Chabot dénonce particulièrement l'abolition du crédit d'impôt fédéral octroyé aux particuliers qui achètent des actions des fonds d'investissement de la FTQ ou de la CSN. « Je suis renversée de voir un gouvernement, qui veut supposément encourager l'emploi, s'attaquer à des fonds d'investissement qui ont justement pour raison d'être la création d'emploi. En agissant ainsi, le gouvernement poursuit ses attaques contre les organisations syndicales au risque de fragiliser l'économie québécoise. C'est complètement irresponsable », dénonce la présidente de la CSQ.

Désaveu de l'expertise du Québec en formation

Louise Chabot dénonce l'imposition de critères de subvention à la formation de la main-d'oeuvre par le gouvernement Harper. En effet, au-delà de l'inacceptable envahissement dans le champ des compétences du Québec, il y a un désaveu injustifiable d'une expertise établie et reconnue au Québec avec la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT). Cette commission, qui a été mise en place il y a quinze ans, en 1998, regroupe les représentants des employeurs, des organisations syndicales, du milieu de l'enseignement (commissions scolaires et cégeps), des organisations communautaires et des ministères de l'Emploi et de l'Éducation.

« Le modèle québécois de formation de la main-d'œuvre, qui se fonde sur la concertation, a fait ses preuves. Le gouvernement fédéral n'a aucune expertise dans ce domaine et ose remettre en question notre savoir-faire et notre expertise. Il nous impose une vision qui veut répondre aux besoins à court terme de pénurie de main-d'œuvre des entreprises, ce qui risque de mettre en péril les services développés au Québec, déjà connectés directement sur les besoins identifiés par les travailleurs et travailleuses ainsi que par les employeurs, incluant les pénuries de main-d'œuvre spécialisée. C'est un non-sens quand on ajoute à cela les effets du saccage de l'assurance-emploi », s'indigne la présidente de la CSQ.

Louise Chabot croit qu'il devient donc impératif  pour le gouvernement fédéral de respecter les ententes avec les provinces et de continuer à transférer les sommes du fédéral au gouvernement du Québec afin de développer des programmes de formation qualifiante et transférable, particulièrement en bénéficiant de l'expertise publique en formation professionnelle et technique.

La fin de la crédibilité du Canada sur la scène internationale

Finalement, la présidente de la CSQ déplore l'intégration de l'ACDI au ministère des Affaires étrangères. « Le gouvernement Harper concrétise de manière inacceptable sa volonté de contrôler politiquement l'aide canadienne au développement et de la soumettre aux impératifs de la politique étrangère du gouvernement conservateur. Le Canada continuera d'effriter le peu de crédibilité qu'il lui reste, » conclut Louise Chabot.

Profil de la CSQ

La CSQ représente près de 200 000 membres, dont près de 130 000 font partie du personnel de l'éducation. Elle est l'organisation syndicale la plus importante en éducation au Québec. La CSQ est également présente dans les secteurs de la santé et des services sociaux, des services de garde, du municipal, des loisirs, de la culture, du communautaire et des communications.

SOURCE : CSQ

Renseignements :

Claude Girard
Conseiller en communications, CSQ
Cellulaire : 514 237-4432
Courriel : girard.claude@csq.qc.net
Twitter : @csq_centrale


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.