/R E P R I S E -- Il est grand temps de démontrer du leadership politique pour rendre justice aux femmes autochtones/

MONTRÉAL, le 28 oct. 2015 /CNW Telbec/ - Idle No More Québec, Femme Autochtones du Québec, le Réseau de la stratégie urbaine autochtone à Montréal, le centre Native Montréal et Amnistie internationale Canada francophone en appellent au leadership politique des premiers ministres Trudeau et Couillard dans une lettre ouverte, afin de mettre un terme final à la violence que subissent les femmes autochtones au Québec et dans le reste du Canada.

Les révélations de l'émission Enquête ont mis en lumière des allégations de comportements inadmissibles de plusieurs agents de la Sureté du Québec (SQ) et ont ainsi montré au grand public l'ampleur de la détresse et la discrimination vécues par les femmes autochtones de Val d'Or.

Les groupes de femmes autochtones, les communautés autochtones, et leurs alliés de la société civile ont documenté depuis plusieurs années la discrimination systémique à laquelle font face les femmes autochtones.

Sans relâche, les appels à l'action et à la mobilisation ont été lancés dans la rue, lors de consultations publiques, devant les institutions canadiennes, jusqu'aux comités des Nations Unies. Bien trop peu a été fait.

« Cet appel ne doit pas être ignoré une nouvelle fois. Nous faisons face à une profonde discrimination, inacceptable dans une société de droits. Les jeunes veulent un futur où l'égalité sera enfin réalisée. Il nous faut voir en action une véritable volonté politique » déclare Melissa Mollen Dupuis, représentante d'Idle No More Québec.

« Nous exigeons un engagement ferme du gouvernement fédéral de mettre rapidement en place une commission d'enquête nationale sur les femmes autochtones assassinées et disparues, et les violences à l'encontre des femmes autochtones. Cela suffit de ne pas être écoutées. » dit Viviane Michel présidente de Femmes Autochtones du Québec.

« Nous tenons à exprimer notre solidarité avec les femmes courageuses qui se sont réunies pour dénoncer l'abus et la violence qu'elles avaient vécues. La sécurité des femmes autochtones est de la responsabilité de tous » clame Philippe Tsaronsere Meilleur, directeur du centre Native Montréal.

Par ailleurs, il s'agit pour le gouvernement du Québec de répondre avec diligence et fermeté aux allégations portées contre des agents de la SQ de Val d'Or et de montrer l'exemple d'un engagement sérieux pour faire la lumière complète sur les pratiques envers les femmes autochtones. Les organismes demandent au gouvernement du Québec de mettre en place un comité indépendant des institutions policières pour enquêter sur les allégations d'abus de pouvoir par les agents de la Sûreté du Québec sur les femmes autochtones de Val d'or, ainsi que sur les femmes issues d'autres communautés.

« L'indépendance - et la perception d'indépendance - sont des éléments clés pour rétablir la confiance, surtout pour les femmes autochtones en milieu urbain. » constate Nakuset Shapiro du Réseau de la stratégie urbaine autochtone à Montréal.

« Les cercles de violence sont nombreux, qu'ils viennent d'un proche, ou d'institutions qui rendent la justice inaccessible aux femmes autochtones. La Déclaration des Nations Unies pour les droits des peuples autochtones doit être appliquée dans cet exercice de transformation, qui requiert des changements à court terme et en profondeur. Sommes-nous enfin prêts? » demande Béatrice Vaugrante, directrice générale d'Amnistie internationale Canada francophone.

En solidarité et en appui à cet appel, les cinq organismes convient la population à une vigile le jeudi 29 octobre 18h à la Place-des-Arts à Montréal.

 

SOURCE Amnistie Internationale

Renseignements : Idle no more Québec - contact : Widia Larivière 438-275-9584 ; Femmes Autochtones du Québec - contact : Lauréanne Fontaine 514-632-0088 ; Le Réseau de la stratégie urbaine autochtone à Montréal - contact : Nakuset Shapiro 514-808-2184 ; Amnistie internationale Canada francophone - contact : Anne Sainte-Marie (514) 766-9766 #230 ; Native Montreal - Montréal Autochtone - contact : Philippe Tsaronsere Meilleur 514-331-6587


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.