/R E P R I S E -- Hubert Lacroix admet devant un comité parlementaire sur l'avenir de Radio-Canada qu'il ne peut pas respecter les priorités du diffuseur public - « Le manque de leadership du PDG de Radio-Canada frôle le grotesque »/

MONTRÉAL, le 1er mai 2014 /CNW Telbec/ - Au lieu de défendre  la Société Radio-Canada qu'il dirige, Hubert Lacroix, son président-directeur général, s'incline devant le fait accompli et admet qu'à l'avenir il devra «en faire moins ».

Le PDG de la SRC témoignait aujourd'hui devant un comité parlementaire pour expliquer les dernières coupes budgétaires.

« La majorité des députés sur ce comité sont des conservateurs. Au lieu de défendre le diffuseur public et d'affirmer haut et fort qu'il fallait tout faire pour continuer à respecter les priorités de la SRC, il fait le contraire. Voilà une belle occasion manquée. Le manque de leadership du PDG de Radio-Canada frôle le grotesque et on se demande s'il croit en l'institution qu'il dirige » ont déclaré conjointement Isabelle Doyon, présidente du SCFP-675 et Benoît Celestino STARF, les deux sections locales affiliées au SCFP.

Selon M. Lacroix la programmation en région sera inévitablement touchée et sera remplacée dans certains cas par des émissions nationales.

« La programmation en région était une priorité du plan 2010-2015.  Nous avions déjà dénoncé les abolitions massives de postes dans notre unité d'accréditation en région. C'est inacceptable pour les auditeurs de Radio-Canada  de perdre la saveur locale de leur émissions. La défense de la programmation locale est pour nous une priorité »  d'expliquer Isabelle Doyon.

« C'est scandaleux d'entretenir un climat de peur de la sorte. Les travailleurs et travailleuses de Radio-Canada sont déjà sous pression depuis les dernières annonces. Les gens sont surchargés de travail et ils devront vivre avec une épée de Damoclès au dessus de leur tête pendant combien de mois encore » de s'insurger Benoit Celestino.

Comptant plus de 111 000 membres au Québec, le SCFP représente quelque 9300 membres du secteur des communications au Québec. Le SCFP est de plus présent dans les secteurs suivants : les affaires sociales, l'éducation, les universités, l'énergie, les municipalités, les sociétés d'État et organismes publics, les transports aérien et urbain, ainsi que le secteur mixte.   

SOURCE : Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements : Lisa Djevahirdjian, Information SCFP, cell. 514 831-3815

Profil de l'entreprise

Syndicat canadien de la fonction publique (FTQ)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.