/R E P R I S E -- Grand Rassemblement pour l'éducation devant la CSDL/

Personnel enseignant, personnel technique, paratechnique et administratif, personnel de soutien manuel et personnel professionnel, parents, citoyennes et citoyens de Laval sont unis pour réclamer un juste financement de l'éducation.

LAVAL, QC, le 16 juin 2015 /CNW Telbec/ - Les quatre syndicats représentant l'ensemble du personnel syndiqué travaillant à la Commission scolaire de Laval (CSDL) : le Syndicat de l'enseignement de la région de Laval (SERL), le Syndicat lavallois des employés de soutien scolaire (SLESS-CSQ), le Syndicat canadien de la fonction publique local 1821 (SCFP 1821) et le Syndicat des professionnelles et professionnels Laval, Rive-Nord (SPPLRN-SCFP 5222) ont invité les parents et les citoyennes et citoyens à s'unir afin de réclamer un financement adéquat de l'éducation et dénoncer les compressions budgétaires liées aux mesures d'austérité instaurées par le gouvernement Couillard.

Rappelons que la Commission scolaire de Laval (CSDL) est actuellement privée de sommes lui permettant d'offrir un service adéquat à ses élèves et d'assurer un soutien à son personnel afin de rendre les services auxquels la population est en droit de s'attendre de la commission scolaire. Le personnel de la CSDL compose avec des conditions de travail difficiles engendrées, notamment, par un sous-financement chronique de l'école publique. La situation a assez duré! Le gouvernement ne peut demander aux acteurs de l'éducation de pallier encore une fois au manque de ressources.

Actuellement, la CSDL étudie plusieurs scénarios afin de boucler son budget sans déficit. Malheureusement, quel que soit celui retenu par la commission scolaire, il y aura des répercussions sur les élèves, dont les élèves en difficulté qui, s'ils sont privés des services d'adaptation scolaire appropriés à leur condition, pourraient voir leur avenir hypothéqué. Accepter de faire de telles coupures pour équilibrer son budget serait faillir à la tâche qui est dévolue à l'école publique où chaque élève doit pouvoir bénéficier du support nécessaire afin de lui assurer une vraie réussite scolaire.

La commission scolaire doit pouvoir compter sur les ressources financières suffisantes pour permettre aux élèves et à son personnel d'œuvrer dans un environnement sain, salubre et adéquat. Le manque criant d'entretien des bâtiments ne peut se poursuivre et encore moins augmenter pour satisfaire des impératifs budgétaires au détriment de la santé et sécurité des élèves et du personnel.

Depuis plusieurs mois, la CSDL annonce qu'elle pourrait devoir supprimer plus de 500 postes. Ce scénario, s'il se concrétisait, mettrait en péril la survie même d'une école publique de qualité permettant l'égalité des chances pour les élèves qui la fréquentent.

Le Conseil des commissaires de la CSDL doit prendre position et refuser d'appliquer les compressions budgétaires de 13 millions demandées par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR).

Lors de ce rassemblement, plusieurs invités ont confirmé leur présence afin d'appuyer ce mouvement de revendications, dont messieurs Denis Bolduc (secrétaire général du SCFP Québec), Sylvain Mallette (président de la Fédération autonome de l'enseignement (FAE)), Éric Pronovost (président de la Fédération du personnel de soutien scolaire (FPSS-CSQ)) ainsi que madame Sylvie Bacon (présidente du Comité consultatif des services aux élèves handicapés et aux élèves en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage (CCSEHDAA), membre de la Coalition des parents pour l'école publique).

Les membres des quatre syndicats représentant le personnel de la CSDL,  les parents d'élèves et les citoyens sont invités par les syndicats à un grand rassemblement pour l'école publique le 17 juin 2015 dès 18 h devant le centre administratif de la CSDL (955, boulevard Saint-Martin Ouest, Laval). À cette occasion, le Conseil des commissaires de la CSDL sera invité par les personnes rassemblées à exiger du gouvernement Couillard un réinvestissement en éducation et à refuser d'appliquer les compressions demandées par le MEESR.

Les présidences du SERL, du SLESS-CSQ, du SCFP 1821 et du SPPLRN-SCFP 5222 seront disponibles sur place afin de répondre aux questions des journalistes.

Source : Syndicat de l'enseignement de la région de Laval (SERL), le Syndicat lavallois des employés de soutien scolaire (SLESS-CSQ), le Syndicat canadien de la fonction publique local 1821 (SCFP 1821) et le Syndicat des professionnelles et professionnels Laval, Rive-Nord (SPPLRN-SCFP 5222).

 

SOURCE Fédération autonome de l'enseignement (FAE)

Renseignements : Madame Manon Lafrance, conseillère syndicale chargée des communications, Téléphone : 450 978-1513 ou 514 235-6225

LIENS CONNEXES
http://www.lafae.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.