/R E P R I S E -- Force Jeunesse présente des solutions pour une lutte
réaliste au déficit budgétaire du Québec/

QUÉBEC, le 20 janv. /CNW Telbec/ - À l'aube du lancement des rencontres économiques du premier ministre, dont les groupes jeunes du Québec sont exclus, Force Jeunesse dévoile un important mémoire sur la situation budgétaire du Québec.

"Face au déficit budgétaire récurrent et aux défis démographiques, le Québec est dans une impasse. Aujourd'hui, les jeunes présentent des solutions courageuses dont devraient s'inspirer les décideurs publics", affirme d'entrée de jeu le président de Force Jeunesse, Monsieur Jonathan Plamondon.

Le mémoire de Force Jeunesse, Retour vers le futur : Pour une lutte réaliste aux déficits budgétaires présents et à venir, pose des constats plutôt alarmants sur l'état des finances publiques et rappelle l'urgence d'éliminer les déficits budgétaires récurrents. Il démontre que le contrôle des dépenses gouvernementales sera plus difficile que prévu et prévoit que le déficit budgétaire du Québec atteindra 9 milliards $ en 2013-2014. La croissance incompressible des dépenses, surtout en santé, le poids accru du service de la dette publique et l'absence de revenus fiscaux supplémentaires sont notamment en cause. Il est d'ailleurs urgent de réfléchir à des solutions au problème aggravant de l'explosion des coûts de santé.

"Les finances du Québec se dirigent tout droit vers un mur et en ce moment, le gouvernement n'a rien mis sur la table pour corriger la situation. Il est pourtant nécessaire pour les générations futures d'assurer la vitalité des services publics afin d'éviter le piège de l'endettement collectif qu'un déficit budgétaire chronique pourrait causer." souligne monsieur Plamondon.

Des solutions difficiles mais responsables

Plusieurs mesures dont l'effet combiné est très significatif pourraient combattre le déficit budgétaire récurrent d'ici 2014. Force Jeunesse recommande d'abord d'augmenter la Taxe de vente du Québec de 2% (contrairement au 1% prévu actuellement par le gouvernement) au 1er janvier 2011. "Cette mesure, en plus d'aider à occuper un champ fiscal laissé libre par le gouvernement fédéral, dégagerait des revenus supplémentaires d'environ 2,5 milliards $ par année." rappelle Jonathan Plamondon.

Il faut également augmenter les dividendes versés par notre principale vache à lait, Hydro-Québec. Pour y arriver, une série de mesures est prescrite, dont la principale est l'augmentation du tarif patrimonial exigé par la société d'État de 0,60 $ par an pendant 3 ans, et ce dès 2011-2012, ce qui dégagerait à terme des revenus de plus de 3 milliards $ par an. "Une hausse significative des tarifs d'électricité est maintenant un passage obligé vers l'équilibre budgétaire. Ce choc tarifaire est celui qui est le plus justifiable parce que nos prix sont déjà plus que concurrentiels, mais surtout parce qu'il encourage la rénovation immobilière et l'économie d'énergie." poursuit M. Plamondon.

Les hausses de tarifs déjà prévues au plan gouvernemental de retour à l'équilibre budgétaire sont également souhaitables mais doivent aussi viser les grands utilisateurs privés des biens publics du Québec : redevances hydrauliques, minières et forestières, etc. L'impôt sur le revenu est lui aussi un instrument intéressant pour dégager des revenus nouveaux et son utilisation n'est pas concurrente aux autres solutions proposées, les besoins étant tout simplement trop importants. La désindexation du régime fiscal a déjà été maintenue pendant la lutte au déficit zéro durant les années 90 et doit être réinstaurée jusqu'en 2014.

"L'imagination et le courage sont les seules limites de notre capacité à lutter contre la situation budgétaire alarmante. Pour le bien des générations futures et dans l'intérêt supérieur du Québec, espérons ensemble que nos décideurs en possèdent beaucoup." conclut Jonathan Plamondon.

Le mémoire Retour vers le futur, nouvelle décennie et vieilles habitudes : pour une lutte réaliste aux déficits budgétaires actuels et à venir ainsi que son résumé sont disponibles sur le site web de l'organisme au www.forcejeunesse.qc.ca.

Créé en 1998, Force Jeunesse est un regroupement de jeunes travailleurs visant la défense et l'amélioration des conditions de travail et des perspectives d'emploi de la relève dont les membres sont à la fois des associations et des individus. L'équité entre les générations et une préoccupation pour l'avenir collectif de notre société sont au cœur des valeurs défendues par l'organisation.

SOURCE Force Jeunesse

Renseignements : Renseignements: Pierre-Alain Benoît, cellulaire: (514) 627-3867; Source: Force Jeunesse


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.