/R E P R I S E -- Discours du Trône - Des attentes majeures pour la lutte à l'itinérance/

MONTRÉAL, le 3 déc. 2015 /CNW Telbec/ - Alors que le gouvernement Trudeau annoncera vendredi dans le discours du Trône son programme de gouvernement, les attentes sont grandes pour qu'il intègre des mesures majeures pour la lutte à l'itinérance. Le Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) espère que celui confirmera l'ajout de fonds nouveaux pour le programme fédéral de lutte à l'itinérance.

Le Parti Libéral du Canada a toujours appuyé par le passé la demande pour une augmentation du budget de la Stratégie des Partenariats de Lutte à l'Itinérance (SPLI) et il est aussi à l'origine des programmes fédéraux de lutte à l'itinérance. Durant la campagne et suite à l'élection du nouveau gouvernement, le Premier ministre, la présidente du Parti dans une lettre au RAPSIM, le ministre Marc Garneau et d'autres députés ont affirmé leur volonté d'augmenter le financement en matière de lutte à l'itinérance et de revenir à une approche globale basée sur les besoins des collectivités locales.

Avec la réorientation de la Stratégie des Partenariats de Lutte à l'Itinérance par le gouvernement conservateur vers le Housing first, des services essentiels de nombreux organismes ont été réduits ou coupés ou vont l'être au 31 mars 2016 et des milliers de personnes en situation ou à risque d'itinérance ne sont plus rejointes par les initiatives soutenues par l'aide fédérale.

« En ne ciblant que la population itinérante chronique, avec une approche passant par une offre de logements privés avec un suivi, le Housing first ne répond qu'à une partie des besoins et il ne contribue pas à accroitre le parc de logements sociaux, ce qui est une des actions cruciales pour réduire et prévenir l'itinérance » souligne le coordonnateur du RAPSIM, Pierre Gaudreau.

Le RAPSIM demande donc le rétablissement du caractère généraliste et communautaire de la Stratégie de Partenariats de lutte à l'itinérance, avec une hausse récurrente de l'aide fédérale en itinérance à 50 millions $ au Québec, et ce dès le budget  2016-2017.

Le RAPSIM souhaite aussi que le Discours du trône confirme les engagements des Libéraux de rétablir des fonds pour garantir le maintien des logements sociaux construits dans le passé avec des fonds fédéraux, de même que le financement de nouveaux logements sociaux pour répondre aux besoins.

 

SOURCE Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM)

Renseignements : Pierre Gaudreau, coordonnateur du RAPSIM, tél : 514-879-1949, cell : 514-603-1949

RELATED LINKS
http://www.rapsim.org/fr/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.