/R E P R I S E -- Discours d'ouverture : la FCEI y voit des signaux encourageants!/

MONTRÉAL, le 21 mai 2014 /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) accueille favorablement les grandes orientations contenues dans le discours d'ouverture de la 41e législature de l'Assemblée nationale présenté aujourd'hui par le premier ministre, monsieur Philippe Couillard. « Il s'agit d'un programme cohérent avec les engagements pris en campagne électorale. Les PME et l'économie semblent réellement au cœur des préoccupations du gouvernement et c'est encourageant! Évidemment, les propriétaires de PME du Québec salueront les objectifs précis sur les enjeux qui les concernent particulièrement. Pensons notamment à la lutte contre la paperasserie, à la révision de la fiscalité et à l'amélioration des mesures visant le transfert d'entreprise », a déclaré Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

Équilibre budgétaire : une cible ferme
Mme Hébert a également souligné la volonté ferme du gouvernement de revenir à l'équilibre budgétaire en 2015-2016 et de mettre un terme aux déficits structurels. « Il est grand temps de procéder à des changements majeurs dans nos façons de faire si l'on veut remettre le Québec sur la voie de la prospérité, a-t-elle poursuivi. Le contrôle des dépenses du gouvernement est un élément clé pour atteindre cet objectif et les mesures annoncées par ce dernier, comme le cran d'arrêt, sont un pas dans la bonne direction ».

À surveiller : les pouvoirs accrus aux municipalités?
Bien que globalement satisfaite de l'ouverture de cette session parlementaire, la FCEI surveillera de près les initiatives concernant les nouveaux pouvoirs qui pourraient être accordés aux municipalités. « Même si nous comprenons la nécessité de revoir les façons de faire entre Québec et les municipalités, il faut s'assurer que ces nouveaux pouvoirs ne se traduiront pas par plus de taxes et plus de réglementation pour les entreprises et les citoyens. Aussi, ils doivent être accompagnés de responsabilités accrues notamment en matière de contrôle de dépenses. Plusieurs municipalités ont des efforts supplémentaires à faire de ce côté », a également fait valoir la vice-présidente principale de la FCEI.

Passer des intentions à l'action
Enfin, la FCEI est impatiente de collaborer à l'atteinte des objectifs du gouvernement en ce qui a trait aux PME ainsi qu'aux travaux des deux importantes commissions qui seront mises en place sur la révision de la fiscalité et sur la révision des programmes. « Dès l'annonce de leur création, nous avons manifesté notre vif intérêt à participer à ces commissions et nous avons eu la chance d'en discuter avec le premier ministre lors d'une rencontre la semaine dernière, a précisé Mme Hébert. Faire un grand ménage dans les crédits d'impôts et les subventions aux entreprises en échange d'une réduction de leur fiscalité permettra d'assurer plus d'efficacité et de donner un coup de pouce à l'ensemble des PME du Québec », a conclu Martine Hébert.

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.


SOURCE : Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements :

Amélie Desrosiers, attachée de presse, FCEI
Téléphone : 514 861-3234 poste 224  |  Cellulaire : 514 817-0228
amelie.desrosiers@fcei.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.