/R E P R I S E -- Charte québécoise pour une image corporelle saine et
diversifiée - C'est un pas dans la bonne direction, mais trop peu pour
éliminer le sexisme selon le CNCPS/

MONTRÉAL, le 16 oct. /CNW Telbec/ - La Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNCPS) accueille de façon positive l'arrivée de la nouvelle Charte québécoise pour une image corporelle saine et diversifiée, annoncée par la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine, Christine St-Pierre. "Cette Charte est intéressante, mais elle n'a pas assez de mordant pour être efficace. Toutefois, c'est un premier pas dans la bonne direction", a déclaré Chantal Locat, présidente de la Coalition.

Une sensibilisation

Le fait que des entreprises aient participé à la démarche démontre qu'il y a une volonté certaine pour plusieurs d'entre elles d'agir. "On ne pourra plus oublier, au Québec, qu'il y a une possibilité de joindre les rangs des compagnies qui veulent agir en ayant comme objectif de favoriser une image saine tout en voulant vendre un produit. On sensibilise les entreprises et c'est très bien", souligne la porte-parole.

Mettre fin à un modèle unique de beauté

Depuis longtemps, on dénonce toute promotion de produits qui ne propose qu'un seul modèle de beauté, c'est une avancée considérable. Selon Mme Locat, "on sait combien le modèle unique de beauté impose, particulièrement aux femmes et aux jeunes filles, de toujours vouloir modifier son apparence, de ne jamais être satisfaite d'elle-même. Ce modèle a de sérieux impacts sur la santé des femmes et sur l'estime de soi."

Une Charte qui n'a pas assez de mordant pour combattre le sexisme

En 2006, la Meute Médi-Action et la Centrale des syndicats du Québec (CSQ) ont déposé, à l'Assemblée générale, une pétition de 24 000 signatures demandant de légiférer en matière d'affichage publicitaire. "Pour la CNCPS, c'est la voie à prioriser afin d'être efficace pour éliminer toute forme de sexisme et de promotion de modèle unique de beauté dans les publicités et les médias. Une Charte à adhésion volontaire laissera le champ libre à plusieurs entreprises de promouvoir, encore une fois, un produit sans égard aux conséquences", explique la présidente.

Sexualisation de l'espace public

Pour la Coalition, la présente Charte ne limite pas le sexisme proprement dit. On pourra donc proposer un modèle diversifié et, malgré tout, avoir un message ou des propos sexistes. Il y a là un gros manque, car le sexisme, particulièrement dans les publicités et les médias, fait beaucoup de dommages et on doit s'en préoccuper. "L'hypersexualisation, la sexualisation précoce, les publicités sexistes, les médias-poubelles ont des impacts énormes sur les jeunes. Les médias et les publicités sont des acteurs de socialisation chez les jeunes, il faut donc s'attaquer avec vigueur à ce problème. Malheureusement, la Charte, malgré la bonne volonté évidente, manque de tonus pour un monde sans sexisme et respectueux de la diversité des modèles", a conclu Chantal Locat.

Profil de la Coalition nationale contre les publicités sexistes

Fondée en octobre 2008, la Coalition est formée de plus de 160 membres à titre associatif et 100 à titre individuel. Son but est d'éliminer les publicités sexistes en les dénonçant et en exigeant leur retrait.

Le site de la CNCPS : www.coalition-cncps.org

SOURCE Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNCPS)

Renseignements : Renseignements: Dany St-Jean, Pour la CNCPS, Cellulaire: (514) 212-5457, st-jean.dany@csq.qc.net

Profil de l'entreprise

Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNCPS)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.