/R E P R I S E -- Budget Morneau 2017 - « Le gouvernement Trudeau a entendu les demandes de la FQM en maintenant son financement des programmes d'infrastructures à 50 % », Richard Lehoux, président de la FQM/

QUÉBEC, le 22 mars 2017 /CNW Telbec/ - Ce 2e budget du ministre fédéral des Finances, M. Bill Morneau, maintient le cap sur son soutien aux infrastructures du pays et la Fédération québécoise des municipalités (FQM) tient à saluer la décision du gouvernement Trudeau d'établir à 50 % la part d'investissement du fédéral dans les projets relevant d'accords bilatéraux avec les provinces.

« Nous sommes heureux de constater que le fédéral a entendu les demandes de la FQM en maintenant son financement des programmes d'infrastructures à 50 %. Avec la contribution du gouvernement provincial qui devrait se maintenir à au moins 33 % des sommes investies, les petites municipalités n'auront qu'à combler la différence. Elles pourront ainsi mieux planifier leur développement et ainsi assurer une meilleure occupation dynamique de l'ensemble des régions du Québec », a déclaré M. Richard Lehoux, président de la FQM.

2 milliards pour les communautés rurales et nordiques
Les détails de l'enveloppe de 2 milliards de dollars pour les communautés rurales et nordiques constituent une des rares nouveauté du présent budget. Le financement à 50 % des projets relevant de cette enveloppe est une amélioration sur l'ancien Fonds des petites collectivités, qui ne les finançait qu'à hauteur de 33 %. Autre point intéressant, cette enveloppe laisse aux provinces et à leurs partenaires la responsabilité de définir les critères d'admissibilité des communautés.

« C'est une excellente nouvelle pour les petites municipalités. Non seulement les projets seront mieux financés par le gouvernement fédéral, mais nous pourrons établir, en partenariat avec Québec, une définition de communauté rurale et nordique qui réponde à notre réalité. L'argent se rendra finalement aux petites communautés isolées et éloignées qui en ont grandement besoin », a ajouté le président de la FQM.

Rien à l'horizon pour prévenir la crise du bois d'oeuvre
Ombre au tableau, cependant, la FQM aurait souhaité retrouver dans le budget Morneau une réponse aux demandes répétées des communautés forestières qui craignent les conséquences néfastes d'une nouvelle crise du bois d'oeuvre.

« Ce sont 225 communautés québécoises qui vibrent au rythme de notre industrie forestière et la perspective d'une nouvelle crise du bois d'oeuvre fait peur à des milliers de citoyens des régions du Québec. Nous sommes déçus aujourd'hui que le budget fédéral n'inclut rien pour les rassurer », se désole M. Lehoux.

L'imposition de tarifs douaniers par les Américains pourrait se matérialiser d'ici la fin avril. La FQM, tout comme la vaste coalition regroupant les groupes syndicaux, patronaux et le gouvernement du Québec, espère que le gouvernement du Canada fera sa part le moment venu pour soutenir cette industrie charnière pour les régions du Québec. 60 000 emplois directs en dépendent.

La lente route vers Internet haute vitesse en région
Ce budget comprenait également l'enveloppe de 500 M$ sur 5 ans déjà incluse dans l'Énoncé économique du mois de novembre dernier concernant l'accès à Internet haute vitesse en région. Cet effort a déjà été salué par la FQM qui aurait espéré que le gouvernement fédéral en fasse davantage alors qu'en décembre le CRTC a tranché et reconnaît désormais Internet haute vitesse comme un service de base pour tous les citoyens.

« Le gouvernement du Canada, tout comme celui du Québec, est sur la bonne voie. Par contre, nous ne croyons pas que les sommes annoncées suffiront à brancher le Québec rural », affirme le président de la FQM.

Transport collectif
En terminant, M. Lehoux a rappelé au gouvernement de M. Justin Trudeau que les sommes qui seront investies en transport collectif ne doivent pas être destinées exclusivement aux villes centres.

« La formule annoncée qui se base sur l'achalandage et la population ne semble pas tenir compte des réalités régionales. Elle devrait aussi considérer la distance parcourue. Il faudra s'assurer que l'accord Canada-Québec tienne compte des réalités des régions afin que ces dernières reçoivent leur juste part des investissements », a-t-il conclu.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à
défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : Mathieu Le Blanc, Conseiller en relation avec les médias, Cell. : 418 564-5892, mleblanc@fqm.ca

LIENS CONNEXES
http://fqm.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.