/R E P R I S E -- Budget 2014-2015 en santé : moins d'embauche, moins de services et plus d'attente pour la population/

QUÉBEC, le 4 juin 2014 /CNW Telbec/ - L'APTS s'inquiète vivement des compressions de 600 millions de dollars dans le réseau de la santé et des services sociaux. Pour l'APTS, les services seront inévitablement touchés. « Pour ce gouvernement, rigueur budgétaire rime avec compressions et réduction des services, affirme Carolle Dubé présidente de l'APTS. Il n'est plus possible d'optimiser davantage, sans réduire les services. Seulement pour maintenir les services à flot, il faudrait une croissance des dépenses de 4,4 %. Dans le réseau, les gens attendent déjà des mois, parfois des années pour avoir des services de base. En 2014, est-il normal d'attendre un an pour recevoir les services d'un physiothérapeute, d'une travailleuse sociale, d'une ergothérapeute ? Des personnes âgées, vulnérables, reçoivent un bain par semaine ou attendent de longues années pour une place en CHSLD. »

Le gel global des effectifs est une autre source d'inquiétude pour l'APTS. D'autant plus qu'une vague massive de travailleurs prendra leur retraite au cours des prochaines années. « Il faudra bien les remplacer !, ajoute Carolle Dubé. Le réseau souffre déjà de pénuries de personnel dans des domaines clés comme la réadaptation et le soutien psychosocial. Les cas d'épuisement professionnel se multiplient. Le personnel est à bout de souffle. Le gouvernement doit en tenir compte. » Pour l'APTS, on pousse littéralement les patients dans les bras du privé. « Tout le monde n'a pas les moyens de se payer une résonnance magnétique à 1000 $ dans le privé, par exemple. »

Au lieu d'une nouvelle ronde de compressions qui feront mal à tout le monde, l'APTS propose de réduire la paperasse pour les professionnels du réseau, de couper dans la sous-traitance et de réduire les tests inutiles. « Parfois, un patient peut passer jusqu'à 3 fois la même radiographie, s'étonne la présidente. Ce n'est pas normal. Nous proposons d'examiner sérieusement le paiement à l'acte, qui engendre des effets pervers. Nous souhaitons diminuer les redditions de comptes qui engendrent de la paperasse et multiplient les cadres. Plus d'autonomie, c'est plus d'économies. »

Une chose est certaine, on met la table pour une négociation difficile. « Lier la rémunération à des gains d'efficience, c'est officialiser le "faire plus avec moins". Les professionnels du réseau travaillent auprès d'êtres humains. On ne peut pas leur mettre davantage de pression sans nuire aux services. Ce n'est pas toujours aux mêmes de contribuer à la baisse des coûts en santé », de conclure Carolle Dubé.

À propos de l'APTS

L'APTS est une organisation syndicale qui regroupe 31 000 personnes occupant des postes professionnels et techniques dans le réseau de la santé et des services sociaux, dont des technologistes médicales, des techniciennes en loisir, des archivistes médicales, des technologues en imagerie médicale, des technologues en électrophysiologie médicale, des physiothérapeutes, des ergothérapeutes, des orthophonistes, des audiologistes, des psychoéducateurs, des thérapeutes en réadaptation physique, des organisatrices communautaires, des travailleurs sociaux, des psychologues, des techniciennes en diététique, des diététistes-nutritionnistes, des intervenants en soins spirituels et des hygiénistes dentaires.

SOURCE : Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS)

Renseignements :

Francis Boucher, conseiller en communication
Téléphone : 514.609.2906 (cell.)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.