/R E P R I S E -- Budget 2010-2011 - "L'art d'avancer en arrière en
éducation" - Josée Bouchard/

QUÉBEC, le 30 mars /CNW Telbec/ - Bien que la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ) constate avec soulagement que les nombreuses interventions faites auprès du gouvernement pour qu'il maintienne les investissements dans les programmes au regard de la persévérance scolaire (par exemple, réduction de la taille des groupes et augmentation des activités parascolaires, sportives et culturelles), de la stratégie Agir autrement, de l'adaptation scolaire, du plan d'action pour la lecture à l'école, de l'intégration des élèves handicapés ou en difficulté d'adaptation ou d'apprentissage, de l'aide aux devoirs, etc., elle ne peut que déplorer qu'il y ait malgré tout des compressions en éducation. En effet, la mesure qui consiste à ne pas remplacer le départ à la retraite d'une personne sur deux au sein du personnel administratif et la non-indexation des dépenses non salariales représenteraient des compressions d'environ 25 millions de dollars, ce qui aura certainement des impacts sur les élèves et la population.

Un autre forum sur le rôle et les responsabilités des commissions scolaires

Au moment où l'ensemble du Québec est mobilisé pour faire de l'éducation, et particulièrement de la persévérance scolaire une priorité, la FCSQ trouve aberrant que le Budget du Québec annonce la tenue d'un autre forum dans lequel sera abordé le rôle et les responsabilités des commissions scolaires. "C'est décourageant de mettre autant d'énergie à débattre constamment de structures alors qu'il y a tant à faire pour la réussite de nos élèves. Au Québec nous avons l'art d'avancer en arrière en éducation puisque ce débat a été conclu avec l'adoption du projet de loi no 88 il y a à peine un an", de déclarer la présidente de la FCSQ, Josée Bouchard.

Loin d'être réfractaire à une réflexion globale sur l'éducation, la FCSQ avait participé de bonne foi, et avec transparence et rigueur au forum qui a donné lieu au projet de loi no 88, auquel elle a adhéré. Mme Bouchard se questionne sur les intentions du gouvernement en matière d'éducation. "De quelle vision d'avenir parle-t-on quand on refait le même débat à répétition et que celui-ci porte sur les structures plutôt que sur les enjeux, les valeurs et les objectifs à atteindre". La présidente de la FCSQ ajoute que plutôt de revenir à la case départ et de remettre en cause une fois de plus le système public d'éducation, il est temps de passer à l'action et de travailler activement à la réalisation des treize voies de réussite identifiées par la ministre de l'Éducation dans son plan d'action sur la persévérance scolaire ainsi qu'à la mise en place des conventions de partenariat.

Enfin, il faut préciser que le projet de règles budgétaires, qui sera transmis sous peu aux commissions scolaires, permettra à la FCSQ de valider de façon plus précise les impacts du Budget 2010-2011 sur les commissions scolaires et d'évaluer si tous les crédits sont au rendez-vous en ce qui concerne les obligations liées aux coûts de système et aux développements annoncés par le gouvernement.

SOURCE Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ)

Renseignements : Renseignements: Caroline Lemieux, Attachée de presse, Fédération des commissions scolaires du Québec, (418) 651-3220, Cell.: (418) 570-9716


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.