/R E P R I S E -- Bonification du SRG: l'AREQ appuie le projet de loi du Bloc
Québécois à l'intention des personnes aînées vulnérables, en majorité des
femmes/

OTTAWA, le 22 avr. /CNW Telbec/ - "Des dizaines de milliers de personnes aînées, qui ont largement contribué à la société, vivent dans la pauvreté, parfois même dans l'indifférence générale. Aujourd'hui, nous devons poser un geste de reconnaissance envers ces personnes vulnérables et laissées pour compte, dont une majorité sont des femmes. C'est une question de justice sociale. C'est pourquoi l'AREQ joint sa voix à celle du Bloc québécois, des autres partis d'opposition fédéraux et de nombreuses associations de personnes aînées, dont la FADOQ, pour appuyer le projet de loi visant à bonifier le Supplément de revenu garanti (SRG)."

C'est en ces termes que s'est exprimée Mariette Gélinas, la présidente de l'AREQ, qui regroupe plus de 53 000 personnes retraitées, à l'occasion d'une conférence de presse entourant le dépôt du projet de loi du Bloc Québécois sur le Supplément de revenu garanti devant le Parlement fédéral.

Une réalité qui frappe particulièrement les femmes

La présidente de l'AREQ a rappelé que la pauvreté, chez les personnes aînées, frappe particulièrement les femmes. En effet, le revenu total moyen, chez l'ensemble des Québécoises de 65 ans et plus, représente moins de 22 000 $ par an, selon des données gouvernementales colligées dans le document "Les aînées ont-elles conquis l'égalité économique?" produit par le Comité des femmes aînées de la Fédération des femmes du Québec.

Mentionnons également que l'AREQ, dont plus des deux tiers des membres sont des femmes, compte à elle seule près de 4 000 femmes âgées de 65 ans et plus dont la rente de retraite est inférieure à 15 000 $. Les femmes aînées sont donc plus dépendantes des régimes publics comme la RRQ, la Pension de la sécurité de vieillesse (PSV) et le SRG. De fait, plus de la moitié (54 %) de l'ensemble des aînées québécoises reçoivent le SRG.

Pour l'AREQ, il est donc urgent que le Parlement fédéral adopte le projet de loi qui vise à bonifier le Supplément du revenu garanti. Ce projet de loi prévoit également l'inscription automatique des personnes de 65 ans qui y ont droit ainsi qu'un paiement rétroactif aux personnes admissibles qui n'ont pas touché un sou. Au Québec, selon les estimations du Bloc québécois, plus de 40 000 personnes ayant droit au SRG n'en bénéficient pas à l'heure actuelle. Or, le gouvernement conservateur invoque des difficultés administratives pour ne pas soutenir ces personnes.

"Il est inadmissible que le gouvernement conservateur utilise des faux-fuyants bureaucratiques pour priver de ces revenus des dizaines de milliers de personnes aînées vulnérables. Nous l'invitons à appuyer ce projet de loi et à respecter les engagements qu'il a pris quand il était dans l'opposition", a souligné Mariette Gélinas.

Profil de l'AREQ

Fondée en 1961, l'AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l'éducation et des autres services publics du Québec, regroupe plus de 53 000 personnes retraitées, issues des secteurs de l'éducation, de la santé, des services de garde, des communications, des loisirs, de la culture et du milieu communautaire. Elle est affiliée à la Centrale des syndicats du Québec (CSQ).

SOURCE AREQ (CSQ) - Association des retraitées et retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec

Renseignements : Renseignements: Dominic Provost, Conseiller en communication, Cell.: (418) 929-4082


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.