/R E P R I S E -- Augmentation des cotisations à l'AE : encore un frein à la croissance des PME/

MONTRÉAL, le 14 sept. 2017 /CNW/ - En réaction à l'annonce publiée aujourd'hui au sujet de la hausse des cotisations à l'assurance-emploi (AE) en 2018, la FCEI demande une nouvelle fois au gouvernement fédéral de compenser les PME canadiennes en réduisant leur fardeau global lié aux taxes sur la masse salariale. 

Fixés par la Commission de l'assurance-emploi du Canada (CAEC), les taux de cotisation seront, en 2018, de 1,66 $ (1,30 $ au Québec) par tranche de 100 $ de rémunération assurable pour les employés - soit une hausse de 3 cents par rapport à 2017 -, et de 2,32 $ (1,82 $ au Québec) par tranche de 100 $ de rémunération assurable pour les employeurs, soit une augmentation de 4 cents par rapport à 2017.

« Cette nouvelle hausse viendra contribuer à augmenter les coûts globaux de main-d'œuvre de toutes les entreprises. Elle s'ajoutera à la hausse prévue des cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC) pour les six prochaines années, fait remarquer Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI. Sans compter que cela s'inscrit concomitamment avec le projet de réforme fiscale présenté par le gouvernement fédéral. Bref, on viendra mettre encore plus de bâtons dans les roues des propriétaires de PME qui souhaitent embaucher, augmenter les salaires ou faire croître leur entreprise. »

Dans un récent sondage que la FCEI a mené auprès de ses membres, 43 % des répondants ont indiqué que l'assurance-emploi est une de leurs préoccupations. À noter que le fardeau fiscal global (lequel comprend d'ailleurs aussi les cotisations à l'AE, au RPC/RRQ, au RQAP et pour la santé et sécurité au travail) est identifié comme étant l'enjeu le plus important pour les propriétaires de PME.

La FCEI continuera de faire des représentations auprès du gouvernement fédéral pour qu'il adopte les mesures suivantes :

  • Instaurer un crédit d'AE pour les employeurs afin de reconnaître les investissements que font les PME dans le recrutement et la formation des employés.
  • Réduire de façon permanente le taux de cotisation à l'AE des PME en vue d'en arriver à un régime financé à 50 %-50 % par les employeurs et les travailleurs (p. ex. en l'abaissant graduellement pour l'amener au même niveau que celui des employés - au lieu de son niveau actuel qui est de 1,4 fois le taux payé par les travailleurs).
  • Accorder un congé de cotisations d'AE aux entreprises qui embauchent de jeunes travailleurs, tel que promis par le gouvernement fédéral.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises (PME) du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Christian Merciari, attaché de presse et conseiller aux affaires publiques, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 1808 | Cellulaire : 514 817-0228, christian.merciari@fcei.ca

LIENS CONNEXES
www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.