Qui gagnera le Prix jeune entrepreneur BDC 2015?

Les Canadiens sont appelés à voter :
Dix finalistes sont en lice pour le Grand prix de 100 000 $

MONTRÉAL, le 3 juin 2015 /CNW Telbec/ - Les Canadiens peuvent commencer à voter aujourd'hui à l'adresse www.prixjeuneentrepreneurbdc.ca pour déterminer le gagnant du concours Prix jeune entrepreneur BDC 2015 organisé par la Banque de développement du Canada (BDC). Les projets point tournant de dix entreprises du pays sont en lice pour le Grand prix de 100 000 $ et le deuxième prix de 25 000 $ en services de consultation offerts par BDC.

« Les Canadiens peuvent voter une fois par jour pour appuyer les projets qui, à leur avis, méritent de remporter le Grand prix de 100 000 $, indique Michel Bergeron, premier vice-président, Marketing et Affaires publiques à BDC. Chacun de nos finalistes est un entrepreneur déterminé qui a une vision claire et un plan d'action énergique pour propulser son entreprise vers de nouveaux sommets. Par leurs votes, les Canadiens ont le pouvoir de faire passer l'un de ces projets déterminants de la table à dessin à la réalité. »

Vous pouvez voter une fois par jour pour le projet de votre choix, à compter d'aujourd'hui et jusqu'à la clôture du vote, le 17 juin à midi (HAE). Les gagnants du premier et du deuxième prix seront annoncés le 22 juin. Vous pouvez vous tenir informé en lisant les publications sur Facebook, Twitter et LinkedIn, et visiter le site bdc.ca/prix pour connaître d'autres façons dont BDC récompense les entrepreneurs canadiens.

Évaluation des projets

Les comités de sélection de partout au Canada se sont réunis afin de passer en revue les candidatures au concours Prix jeune entrepreneur BDC. Les juges ont porté une attention particulière à la qualité et à la faisabilité de chacun des projets, de même qu'au potentiel de croissance qu'offrent ces derniers. Un comité national a évalué la qualité des projets des différents finalistes et attribué à chacun une note qui sera combinée au vote du public. L'évaluation du comité national représente 50 % du résultat final, et les votes du public compteront pour 50 %.

Présentation des finalistes

TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR

Directement du producteur, Melissa Butler, 34 ans, Real Food Market, St. John's

Avec une courte saison de culture et une dépendance envers les denrées transportées par traversier depuis le continent, les Terre-Neuviens n'ont pas beaucoup d'options en fait de produits frais et biologiques. Le Real Food Market de Melissa vend des fruits et légumes biologiques frais, de la viande bio provenant d'animaux nourris à l'herbe, du poisson sauvage, des aliments pour végétaliens ou végétariens, et des produits sans gluten pour satisfaire une clientèle de plus en plus nombreuse de clients soucieux de leur santé. Melissa a maintenant besoin de plus de capitaux pour entreprendre un projet en plusieurs étapes visant à créer un système alimentaire durable sur l'Île qui inclura des investissements dans des serres locales afin de pouvoir produire des légumes toute l'année.

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

Une perle brute, Martin O'Brien, 29 ans, Cascumpec Bay Oyster Company Ltd., O'Leary

Martin profite de la popularité des mollusques et crustacés de l'Île-du-Prince-Édouard en offrant un produit haut de gamme aux amateurs d'huîtres du Québec et de l'Ontario. Les moyens techniques et la compétitivité des gros et des petits producteurs sont bien différents : pour calibrer et trier les huîtres, les premiers se servent de machines, tandis que les autres le font encore à la main, ce qui empêche Martin de profiter pleinement des occasions d'affaires. Il a besoin de nouveaux capitaux pour acheter une machine à calibrer qui lui permettrait d'accroître sa production et de satisfaire à l'année la demande croissante pour ses huîtres.

NOUVELLE-ÉCOSSE

Du ressort, Chris Cowper-Smith, 30 ans, Spring Loaded Technology, Halifax

Chris peut littéralement vous redonner du tonus dans les jambes. Son équipe a conçu la première technologie d'attelle de genou bionique au monde; cette attelle augmente la force du porteur, réduit sa fatigue et accroît sa stabilité. Compacte et légère, elle aidera aussi bien les athlètes, les manœuvres et les militaires que les personnes dont la mobilité est réduite. La demande est déjà forte de la part de clients et de cliniciens du monde entier, et Chris a maintenant besoin de nouveaux capitaux pour investir dans l'équipement de fabrication nécessaire pour agrandir son entreprise, augmenter la production par un facteur de six et mettre sur le marché plus tard cette année à prix abordable un produit capable de changer des vies, qui sera accessible partout dans le monde.

NOUVEAU-BRUNSWICK

Le stationnement simplifié, Phillip Curley, 23 ans, HotSpot Parking Inc., Fredericton

Phillip est déterminé à transformer le casse-tête du stationnement au centre-ville en occasion d'affaires. Sa solution de paiement mobile aide les commerçants à garder les clients dans les magasins plus longtemps en les mettant à l'abri des parcomètres périmés et des contraventions de stationnement. Elle sert aussi de plate-forme de marketing qui aide les commerçants à établir un contact avec les consommateurs et à encourager les achats. Environ 10 000 personnes utilisent déjà HotSpot partout dans les Maritimes et dans deux villes aux États-Unis. Phillip a besoin de capitaux pour développer son entreprise et prouver sa technologie dans un nouveau marché majeur - Toronto - comme prochaine étape vers un déploiement plus vaste en Amérique du Nord.

QUÉBEC

À toute épreuve, Olivier Marcotte, 33 ans, Nucleom Inc., Québec

Olivier repousse les limites des essais non destructifs afin de maintenir le fonctionnement d'infrastructures essentielles, comme les réacteurs nucléaires et les pipelines. Au Canada et partout dans le monde, son équipe effectue des essais spécialisés, en particulier sur la technologie nucléaire canadienne CANDU de renommée mondiale, afin de veiller à la sécurité de ces équipements importants. Olivier a besoin de nouveaux capitaux pour élargir son équipe et investir dans de nouvelles technologies, afin de tirer avantage de nouveaux contrats sur les marchés internationaux et de transférer son expertise à d'autres domaines, tels que l'industrie pétrochimique.

ONTARIO

Fabrication de pointe, Matt Rendall, 31 ans, Clearpath Robotics, Kitchener

Matt et son équipe automatisent les tâches les plus ennuyeuses, salissantes ou dangereuses au monde, grâce aux auxiliaires robotisés et aux véhicules autonomes qui peuvent trouver leur propre façon d'effectuer une tâche et fonctionner en toute sécurité autour des humains. Matt a besoin de nouveaux capitaux à investir dans le développement de logiciels et de matériel ainsi que dans des études de marché, afin de pouvoir puiser dans un nouveau marché à fort potentiel de croissance : la manutention des matériaux sur le marché industriel.

ALBERTA

Cuisine de marché, Vanessa Salopek, 28 ans, restaurant MARKET (Market Eatery Inc.), Calgary

Vanessa et son équipe mettent tout en place pour soutenir les producteurs d'aliments de la région de Calgary, en cuisinant avec des produits frais, locaux et de saison. Presque tout est fait maison et les clients peuvent aussi acheter de nombreux produits signatures du restaurant pour les déguster à la maison. Pour répondre à la demande accrue pour ses produits maison et ses articles de détail, le restaurant doit agrandir sa cuisine et aménager un comptoir de vente. Vanessa a besoin de nouveaux capitaux pour déménager la boucherie, la boulangerie et la préparation des ingrédients maison du restaurant à un autre emplacement qui servirait également de point de vente au détail.

SASKATCHEWAN

Environnement et divertissement, Jori Kirk, 33 ans, Cypress Hills Eco-Adventures Ltd., Maple Creek

Jori propulse l'écotourisme vers de nouveaux sommets dans une province pourtant mieux connue pour ses paysages plats à perte de vue. Cette entreprise de sports d'aventure exploite deux sites de descente en tyrolienne en Saskatchewan, dont un est situé au parc interprovincial Cypress Hills, écosystème unique et point le plus élevé au Canada à l'est des Rocheuses. Son équipe a à cœur la protection de l'environnement, le développement durable et l'éducation du public - elle consacre d'ailleurs une partie de son chiffre d'affaires à sa propre œuvre de bienfaisance sans but lucratif, Eco-Adventures 306 Foundation. Jori a maintenant besoin de capital pour développer les aménagements et les attractions à ses camps de base, afin d'attirer plus de visiteurs et, du même coup, générer plus de financement pour la Fondation afin de créer une planète plus saine.

MANITOBA

Du mordant, Laurel Skuba, 31 ans, The Pawsh Dog Inc., Winnipeg

Laurel ne donne pas sa place quand il s'agit d'aider les gens occupés à prendre soin de leurs compagnons à quatre pattes. Dotée en personnel et accessible en tout temps, Pawsh offre des services de garde, d'hébergement, de dressage et de toilettage de luxe pour chiens. Le dernier ajout, le centre de bien-être pour chiens Pawsh, va au-delà des petits soins pour aider les chiens atteints de problèmes de mobilité causés par l'âge, une blessure ou une maladie à maintenir un mode de vie actif et sans douleur. Pour répondre aux exigences réglementaires et offrir des services médicaux spécialisés abordables, Laurel a besoin de capital pour établir un partenariat avec un vétérinaire spécialiste de la médecine sportive et de la réadaptation et acheter de l'équipement de physiothérapie et de réadaptation pour chiens qu'on ne trouve pas encore au Manitoba.

COLOMBIE-BRITANNIQUE

Frais du four, Silvia Martinelli Waqued, 31 ans, S&B Gluten Free Inc. (bouchées au fromage Otimo), Vancouver

Silvia nous titille les papilles à la brésilienne… et satisfait doublement les Canadiens en quête de produits de boulangerie sans gluten et sans OGM. Son secret? Une farine sans gluten tirée de la racine du manioc, que l'on utilise depuis des siècles pour préparer une spécialité brésilienne, le pão de queijo, ou pain au fromage. Les bouchées au fromage de Silvia ont introduit de nouvelles sensations gustatives au Canada, mais elle doit maintenant acheter de l'équipement de transformation des aliments et obtenir les certifications requises pour accroître la production et vendre son produit aux grands détaillants de l'Amérique du Nord.

À propos du concours Prix jeune entrepreneur BDC

Créé par la Banque de développement du Canada en 1988, le concours Prix jeune entrepreneur BDC rend hommage à de jeunes entrepreneurs canadiens remarquables âgés de 18 à 35 ans. Dix finalistes ont été sélectionnés en vue du Grand prix de 100 000 $. Un deuxième prix de 25 000 $ en services de consultation sera remis au candidat qui arrivera en deuxième place. Un comité national évalue la qualité des projets des finalistes et attribue à chacun une note qui sera combinée au vote du public. En 2015, l'évaluation du comité national représentera 50 % du résultat final, et les votes du public, 50 %. www.bdc.ca/pje

À propos de BDC

La Banque de développement du Canada, BDC, fait passer l'entrepreneur d'abord. Forte de ses quelque 2 000 employés et plus de 100 centres d'affaires dans l'ensemble du pays, BDC offre des prêts, des services de consultation, du capital de croissance et de transfert d'entreprise, des services de titrisation ainsi que du capital de risque à plus de 30 000 petites et moyennes entreprises. Leur réussite est cruciale pour la prospérité économique du Canada. Pour en savoir plus, visitez le www.bdc.ca

 

SOURCE Banque de développement du Canada

Renseignements : Maria Constantinescu, Conseillère principale, Relations publiques, BDC, maria.constantinescu@bdc.ca, 514-496-7146

LIENS CONNEXES
http://www.bdc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.