Quelques conseils pour vous donner un beau temps des Fêtes sans dette!

Par l'Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR)

MONTRÉAL, le 25 nov. 2013 /CNW/ - Les publicités et les rabais de Noël battent de leur plein et la tentation de gâter nos proches est très forte.  Cependant, l'ACPIR invite les consommateurs à être prudents et à poser quelques gestes pour s'éviter de mauvaises surprises.

Mme Nathalie Brault, CPA, CMA, CIRP, représentante de l'ACPIR, note une hausse du nombre de clients qui frappent à sa porte en février pour obtenir de l'aide après avoir effectué des dépenses pendant la période des Fêtes. « Après avoir reçu les factures et effectué les paiements minimums pendant un mois, les gens réalisent soudain les intérêts qu'ils doivent verser et constatent que leur dette est devenue impossible à gérer. »

CONSEILS POUR ÉVITER LES DETTES

« Il y a plusieurs choses que les consommateurs peuvent faire avant de commencer leurs achats des Fêtes afin d'éviter de se retrouver dans une situation financière précaire », explique Mme Brault. Par exemple :

Établir un budget. Calculez la somme dont vous aurez besoin pour payer les dépenses du ménage, puis voyez ce qu'il vous reste pour les Fêtes. Respectez votre budget et faites-en le suivi pour vous assurer qu'il est exact. N'oubliez pas les petits achats...

Préparer une liste d'achats. Déterminez à qui vous offrirez un cadeau et ce que vous offrirez, et tenez-vous-en à votre liste. Autrement, l'attrait des aubaines pourrait vous inciter à faire des achats impulsifs hors de votre budget.

Prévoir l'imprévu. Pensez à comment vous gèrerez le paiement de vos factures si votre revenu diminuait. S'il n'est pas réaliste de « travailler davantage » ou de « moins dépenser », révisez votre budget de dépenses pour les Fêtes.

Effectuer des recherches. Assurez-vous de trouver les meilleurs prix pour les articles recherchés, particulièrement lorsque votre budget est serré.

Payer en argent comptant. Si vous n'avez pas l'argent, vous ne pouvez pas le dépenser.

Obtenir de l'aide. Si votre situation financière dérape ou si vous amorcez les Fêtes en étant à court d'argent, consultez un professionnel agréé de l'insolvabilité et de la réorganisation.

ACHAT EN LIGNE, VENDREDI NOIR ET CYBER LUNDI : DES INCITATIFS À L'ENDETTEMENT

Lorsque le budget est serré, il peut être très tentant d'acheter un article soldé à très bas prix, même s'il ne fait pas partie de notre liste d'achat. L'aubaine du siècle, aussi attirante soit-elle, peut amener à faire des dépenses excessives et à s'endetter.

« Compte tenu de la facilité avec laquelle les consommateurs peuvent faire des achats en ligne, il est probable que le niveau d'endettement des consommateurs continuera de progresser. Si l'endettement peut être causé par une multitude de facteurs, tout commence par le fait de vivre au-dessus de ses moyens, explique Nathalie Brault, CPA, CMA, CIRP, représentante l'ACIRP et syndic de faillite. Selon les sondages effectués au cours des dernières années, la plupart des Canadiens amorcent la période des Fêtes sans avoir établi de budget et c'est là une des principales causes de leurs difficultés financières. »

L'an dernier, les dépenses des Canadiens à l'occasion du Vendredi noir et du Cyber lundi ont augmenté de 6,5 % et 22,5 % respectivement par rapport à l'année précédente. Selon les dernières données de Statistique Canada, les achats en ligne sont eux aussi en hausse et 56 % des internautes ont commandé des biens et des services en ligne en 2012.

LIENS UTILES

http://bit.ly/1jpTqcV
Les niveaux d'endettement personnel reprennent de l'ampleur au cours du T2 après une baisse enregistrée en début d'année

http://bit.ly/1c6NyTF
Perspectives 2012 de BMO sur les dépenses du temps des Fêtes : les Canadiens sont d'humeur à dépenser

http://bit.ly/18rn7sC
Le Vendredi noir et le Cyber lundi répandent la fièvre du magasinage chez les Canadiens

http://bit.ly/17AjCQp
Utilisation d'Internet et du commerce électronique par les particuliers, 2012

Au sujet de l'ACPIR : L'Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation (ACPIR) est une organisation nationale représentant quelque 950 membres qui exercent leurs activités à titre de syndics de faillite, séquestres, mandataires, contrôleurs et conseillers en matière d'insolvabilité et de réorganisation. La quasi-totalité des syndics titulaires d'une licence exerçant leurs activités sous le régime de la Loi sur la faillite et l'insolvabilité en sont membres.

SOURCE : Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation

Renseignements :

Mme Nathalie Brault est disponible pour une entrevue.

Source :
Elizabeth Raymer, Chef des communications
Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation
416-204-3242, poste 3563
elizabeth.raymer@CAIRP.ca

Information :
Jennifer Ryan
j.ryan@enigma.ca
514-982-0308, poste 211

Profil de l'entreprise

Association canadienne des professionnels de l'insolvabilité et de la réorganisation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.