Quel que soit leur âge, les Canadiens ont de la difficulté à épargner

    
    Une étude de TD Canada Trust sur l'épargne intergénération révèle des
    habitudes d'épargne différentes

    -   Près de 80 % des Canadiens déclarent qu'il est trop difficile
        d'épargner.
    -   Les jeunes Canadiens d'aujourd'hui n'épargnent pas autant que le
        faisaient leurs aînés lorsqu'ils étaient plus jeunes.
    -   Moins de la moitié des personnes interrogées s'en tiennent à un
        budget mensuel; dans l'ensemble, les femmes réussissent mieux à
        respecter un budget que les hommes.
    

TORONTO, le 30 sept. /CNW/ - Les Canadiens âgés de 18 à 34 ans déclarent que ce sont leurs parents qui leur ont appris à mettre de l'argent de côté (46 %), pourtant, ils ne suivent pas leur exemple. Aujourd'hui, 19 % des jeunes adultes canadiens déclarent épargner de 10 à 25 pour cent de leur revenu mensuel global, comparativement à 29 pour cent des personnes âgées de 55 ans ou plus qui indiquent qu'elles épargnaient l'équivalent au même âge. C'est là ce qui ressort de l'étude de TD Canada Trust sur l'épargne intergénération, qui visait à interroger trois groupes de Canadiens âgés de 18 à 34 ans, de 35 à 54 ans et de 55 ou plus afin de mieux comprendre les habitudes, les attitudes et les perceptions de différents groupes d'âge à l'égard de l'épargne.

Les Canadiens plus âgés pensent qu'il existait moins d'obstacles à l'épargne lorsqu'ils étaient plus jeunes. Que cela soit vrai ou non, les perceptions ont effectivement changé : pour les jeunes adultes, le fait de ne pas toucher un salaire suffisant est cité comme premier obstacle à l'épargne, alors que les personnes âgées de 55 ans ou plus déclarent que leurs dépenses quotidiennes, ou le coût de la vie, constituaient le principal obstacle à l'épargne lorsqu'elles avaient le même âge. Dans le cas des jeunes adultes d'aujourd'hui, les dettes constituent toujours un obstacle à l'épargne plus important pour les hommes que pour les femmes. Vingt-huit pour cent des hommes âgés d'entre 18 et 34 ans ont indiqué que les dettes constituaient le principal obstacle à l'épargne, comparativement à seulement 18 % des femmes.

La plupart des Canadiens ont de la difficulté à épargner

Carrie Russell, première vice-présidente, Services bancaires permanents et Paiements, TD Canada Trust, déclare que, bien que les résultats soient décevants, ils ne sont pas si étonnants. "Dans un contexte où de nombreux Canadiens subissent une baisse de revenus alors que le coût de la vie continue à augmenter, il est difficile de trouver à la fin du mois des fonds disponibles pour épargner, déclare Mme Russell. Quels que soient les obstacles, nous avons découvert que même si les gens ont l'intention de mettre de l'argent de côté, bon nombre n'épargnent pas suffisamment et ne commencent peut-être pas assez tôt à épargner."

Les trois générations interrogées étaient d'accord sur le fait que la meilleure façon d'épargner consiste à effectuer chaque mois un dépôt dans son compte d'épargne. Trente-quatre pour cent du groupe des 18 à 34 ans, 41 % du groupe des 35 à 54 ans, et 45 % des personnes de 55 ans ou plus ont indiqué qu'il s'agissait là du meilleur conseil. Les Canadiens plus jeunes (21 %) essaient de mettre de l'argent de côté en économisant, par exemple en apportant leur repas du midi au travail, davantage que ne le font les gens de 35 à 54 ans et de 55 ans ou plus.

"Bien qu'il soit idéal de commencer à épargner dès que l'on commence à gagner de l'argent, il n'est jamais trop tard pour le faire. Choisissez le compte qui vous convient, qu'il s'agisse d'un compte d'épargne ordinaire, d'un compte d'épargne libre d'impôt ou d'un REER, et commencez à déposer un montant régulier tous les mois.

Les femmes réussissent mieux à respecter un budget

Étonnamment, moins de la moitié des personnes interrogées s'en tenaient à un budget mensuel pendant les années où elles apprenaient à épargner et, parmi elles, les femmes de toutes les générations interrogées sont plus susceptibles de respecter un budget que les hommes. L'écart le plus important se situe dans le groupe des 35 à 54 ans, où 43 % des femmes âgées d'entre 35 et 54 ans se rappellent avoir planifié et respecté un budget mensuel au moment de commencer à épargner, comparativement à seulement 28 % des hommes.

    
    Rester ou partir : la génération plus jeune épargne pour acheter une
    maison ou voyager
    

En ce qui concerne les raisons d'épargner, les Canadiens plus jeunes sont plus motivés par l'achat d'une maison que les personnes de 55 ans ou plus ne l'étaient dans leur jeunesse. Vingt-cinq pour cent du groupe des 35 à 54 ans étaient motivés par le désir d'acheter une maison, et 23 % des 18 à 34 ans veulent épargner pour acheter une maison, les voyages (21 %) suivant de très près. Seulement 19 % des personnes de 55 ans ou plus ont indiqué que leur principale motivation était l'achat d'une maison lorsqu'elles ont commencé à mettre de l'argent de côté, alors que 25 % ont déclaré avoir commencé à épargner en vue de la retraite.

Certains Canadiens ne sont pas prêts à faire face à des temps difficiles

En ce qui concerne les années de formation à l'épargne, les résultats ont révélé que seulement 54 % des 18 à 34 ans, 55 % des 35 à 54 ans et 63 % des personnes de 55 ans ou plus possédaient des économies pour faire face à des dépenses imprévues ou à une urgence. Malgré cela, plus des trois quarts des Canadiens interrogés (76 % des 18 à 34 ans; 82 % des 35 à 54 ans, et 86 % des 55 ans ou plus) se considéraient financièrement responsables.

"Lorsque la récession a frappé, beaucoup de clients nous ont consultés pour obtenir de l'aide et des conseils. Un élément qui est ressorti est le fait que très peu de gens possèdent des économies pour protéger leur mode de vie en cas d'urgence, a déclaré Carrie Russell. Bien que tout le monde connaisse l'importance d'un plan d'épargne régulier, beaucoup n'arrivent pas à mettre de l'argent de côté ou ont de la difficulté à trouver chaque mois l'argent nécessaire. Nous avons constaté que l'épargne doit devenir presque une habitude pour être efficace, et c'est pourquoi nous avons créé SimplÉpargnes."

SimplÉpargnes est un programme d'épargne automatique qui permet aux clients d'épargner un montant déterminé chaque fois qu'ils utilisent leur carte de débit. Des centaines de milliers de Canadiens s'y sont inscrits et ont ensemble épargné près de 60 millions de dollars. Pour obtenir plus de renseignements sur le programme SimplÉpargnes, visitez le site www.tdcanadatrust.com/francais/comptes/simplysave, ou passez à votre succursale locale.

    
    Autres constatations du sondage :

    -   Les Canadiens épargnent en vue de réaliser différents objectifs
        financiers :

        -  26 % des personnes de 55 ans ou plus sont motivées à épargner en
           vue de la retraite;
        -  23 % du groupe des 18 à 34 ans et 25 % du groupe des 35 à 54 ans
           sont motivés à épargner pour l'achat dune maison;
        -  8 % des personnes âgées de 35 à 54 ans sont motivées à épargner
           pour se procurer les plus récents gadgets.

    -   Peut-être est-ce un signe des temps, la plus jeune génération (18 à
        34 ans) vérifie ses comptes d'épargne ou de placement plus souvent
        que ne le font les personnes de 55 ans ou plus :

        -  53 % des personnes âgées de 18 à 34 ans vérifient leurs comptes au
           moins une fois par semaine;
        -  39 % des personnes de 55 ans ou plus les vérifient une fois par
           semaine.

    -   44 % des personnes de 55 ans ou plus ont appris à épargner par elles-
        mêmes.
    -   Quelle que soit la génération, les femmes sont plus susceptibles de
        considérer leur famille comme la plus importante source d'influence
        sur leurs habitudes d'épargne. Cela est particulièrement vrai
        aujourd'hui dans le cas du groupe des 18 à 34 ans, puisque 53 % des
        femmes, contre 38 % des hommes, acquièrent la majorité de leurs
        connaissances en matière d'épargne auprès de leur famille.
    -   Seulement 28 % des 18 à 34 ans jugent que leurs dettes sont
        contrôlables.
    

Pour obtenir plus de renseignements sur la façon dont TD Canada Trust peut vous aider, visitez le site www.tdcanadatrust.com/tdhelps.

Au sujet de l'étude de TD Canada Trust sur l'épargne intergénération

L'étude de TD Canada Trust sur l'épargne intergénération consistait à interroger des Canadiens de partout au pays faisant partie de trois générations, les 18 à 34 ans, les 35 à 54 ans et les 55 ans ou plus, afin de recueillir des opinions et des perceptions à l'égard de l'épargne. Le sondage a été effectué par Angus Reid Strategies, du 24 au 29 juillet 2009, auprès de Canadiens francophones et anglophones, par le truchement du forum Angus Reid. La taille de l'échantillon comprenait 1 001 hommes et femmes.

Au sujet du Groupe Financier Banque TD

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation "Groupe Financier Banque TD". Le Groupe Financier Banque TD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et il offre ses services à environ 17 millions de clients regroupés dans quatre secteurs fondamentaux exerçant leurs activités dans plusieurs centres financiers clés partout dans le monde : les services bancaires personnels et commerciaux au Canada, offerts notamment par TD Canada Trust et TD Assurance; la gestion de patrimoine, incluant les activités de TD Waterhouse et un investissement dans TD Ameritrade; les services bancaires personnels et commerciaux offerts aux États-Unis par TD Banknorth et TD Bank, la banque américaine la plus pratique, ainsi que les services bancaires de gros, fournis entre autres par Valeurs Mobilières TD. De plus, le Groupe Financier Banque TD se classe parmi les plus grands prestataires de services financiers en ligne du monde, puisqu'il compte plus de 5,5 millions de clients qui font des affaires par voie électronique. Au 31 juillet 2009, le Groupe Financier Banque TD possédait des actifs de 545 milliards de dollars canadiens. La Banque Toronto-Dominion est inscrite sous le symbole "TD" aux Bourses de Toronto et de New York.

SOURCE TD Canada Trust

Renseignements : Renseignements: Carolyn Abbass, Anne Locke, Paradigm Public Relations, (416) 203-2223, cabbass@paradigmpr.ca, alocke@paradigmpr.ca; Erin Baldwin, Groupe Financier Banque TD, (416) 308-4061, erin.baldwin@td.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.