Québec solidaire veut un statut de Patrimoine mondial de l'UNESCO pour Anticosti

QUÉBEC, le 21 sept. 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé, s'est dite déçue, mais pas surprise que le gouvernement libéral rejette une motion présentée par Québec solidaire qui visait à reconnaître l'importance de protéger l'île d'Anticosti grâce à la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO.

« Contrairement au gouvernement, Québec solidaire soutient la candidature de l'île d'Anticosti au statut de patrimoine mondial de l'UNESCO. Cette initiative de la municipalité de L'Île-d'Anticosti démontre l'attachement de la population à ce joyau naturel. Partout dans le monde, la Convention du patrimoine mondial de l'UNESCO a permis de préserver des sites en péril et des espèces menacées. J'espère qu'Anticosti fera bientôt partie de cette liste », a déclaré Manon Massé, critique solidaire en matière d'environnement.

Le reste de la motion énonçait trois principes de base : que la population d'Anticosti doit être consultée par référendum avant que l'exploration et les forages se poursuivent; que les droits des Innus sur ce territoire doivent être respectés; et que les ressources naturelles appartiennent à la population et non aux entreprises. « S'opposer à une telle motion est une insulte à la démocratie. Le gouvernement libéral a beau prétendre défendre ce joyau naturel, il ne pose aucun geste concret pour le faire lorsque l'occasion se présente », explique Manon Massé.

Énergie Est

Pour s'opposer de façon cohérente au pipeline Énergie Est et au pétrole sale de l'Alberta, Manon Massé estime qu'il faut aussi dire non au pétrole de schiste québécois.  « Sinon, quel rapport de force le Québec aura-t-il contre Justin Trudeau et le gouvernement fédéral? » demande-t-elle?

Québec solidaire maintient qu'il faut sortir de l'économie du pétrole dans laquelle le Québec ne sera jamais concurrentiel et accélérer la transition énergétique pour laquelle notre province aurait un avantage concurrentiel, en raison de ses ressources hydroélectriques.

« Le Parti québécois et le Parti libéral ont tous les deux permis l'exploration sur Anticosti et gaspillé inutilement des dizaines de millions de dollars dans ce projet d'un autre siècle. L'argent serait bien mieux investi dans la transition énergétique, et les régions, comme la Côte-Nord, en bénéficieraient davantage », rappelle Mme Massé.

Voici le libellé de la motion présentée mercredi par Québec solidaire et qui n'a reçu l'appui d'aucun autre parti :

«Que l'Assemblée nationale prenne acte de la demande d'injonction permanente déposée par les Innus de la Minganie afin d'empêcher les forages exploratoires sur l'Île d'Anticosti ;

Qu'elle salue la volonté de la municipalité de L'Île-d'Anticosti de tenir un référendum sur le projet d'exploration d'hydrocarbures et soutienne la candidature de cette île au statut de patrimoine mondial de l'UNESCO ;

Qu'elle rappelle à Pétrolia et Investissement Québec que les ressources naturelles appartiennent au peuple québécois et que la souveraineté populaire doit prévaloir sur les intérêts commerciaux des entreprises pétrolières et gazières. »

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Source : Stéphanie Guévremont, Aile parlementaire Québec solidaire, 418 473-2579

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.