Québec sera l'hôte de la conférence « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble » de l'UNESCO

QUÉBEC, le 25 mai 2016 /CNW Telbec/ - La ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Christine St-Pierre, a officiellement dévoilé aujourd'hui le thème de la conférence sur la radicalisation de l'UNESCO qui se tiendra à Québec les 31 octobre et 1er novembre prochain, soit « Internet et la radicalisation des jeunes : prévenir, agir et vivre ensemble ». Ce dévoilement s'est déroulé en présence du maire de Québec, Régis Labeaume, de la présidente du Programme Information pour tous (PIPT) de l'UNESCO et déléguée permanente adjointe de la Grenade, Chafica Haddad, du directeur de la Division des sociétés du savoir de l'UNESCO, Indrajit Banerjee, et de la représentante du gouvernement du Québec au sein de la délégation permanente du Canada auprès de l'UNESCO, Line Beauchamp.

« La radicalisation est un enjeu qui concerne l'ensemble de la communauté internationale. Le Québec profitera de cette conférence pour mettre en valeur la démarche québécoise qui vise à assurer la sécurité de nos citoyens, à mieux comprendre la radicalisation et à promouvoir le vivre ensemble. L'influence d'Internet dans le processus menant à la violence extrémiste chez les jeunes ne peut être passée sous silence. Il s'agit là d'un enjeu très préoccupant et c'est pourquoi nous avons choisi qu'il soit au cœur des échanges lors de cette conférence » a déclaré la ministre St-Pierre.

Plus de 250 experts d'ici et d'ailleurs, issus de différents paliers gouvernementaux, d'organisations internationales, du secteur privé, du milieu universitaire et de la société civile, tous engagés à l'échelle planétaire dans les enjeux de lutte contre la radicalisation menant à la violence et à l'extrémisme, sont attendus à Québec pour cette conférence.

« Je salue l'initiative de l'UNESCO et du gouvernement du Québec. La ville de Québec est tout à fait désignée pour accueillir cette importante conférence : en plus d'abriter le Secrétariat général de l'Organisation des villes du patrimoine mondial, le Vieux-Québec est inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. C'est donc avec plaisir que nous recevrons les participants de cette conférence internationale », a ajouté le maire de Québec, Régis Labeaume.

La ministre St-Pierre a également annoncé la création du comité scientifique qui aura pour mandat de cibler et d'orienter les interventions des experts appelés à animer les travaux de la conférence. Mentionnons la présence de trois experts québécois sur ce comité, soit Herman Okomba-Deparice, directeur du Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence basé à Montréal, qui en assurera la vice-présidence, David Morin, professeur à l'École de politique appliquée de l'Université de Sherbrooke et directeur de recherche au Centre interuniversitaire de recherche sur les relations internationales du Canada et du Québec, et Martine Faille, directrice générale des politiques et des programmes de participation et d'inclusion du ministère de l'Immigration, de la Diversité et de l'Inclusion.

Les objectifs de cette conférence seront notamment de partager les meilleures pratiques internationales en prévention de la radicalisation menant à la violence, de sensibiliser la société civile à cet enjeu majeur et de contribuer à l'établissement d'un réseau d'institutions et de chercheurs souhaitant collaborer sur le sujet.

Rappelons que la conférence s'inscrit dans la foulée d'une première réunion sur le thème de la lutte contre la radicalisation organisée par l'UNESCO en juin 2015 et, de manière plus large, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan pour la prévention de l'extrémisme violent lancé en 2016 par les Nations Unies et du Plan d'action gouvernemental du Québec 2015-2018 intitulé « La radicalisation au Québec : agir, prévenir, détecter et vivre ensemble ».

 

SOURCE Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie

Renseignements : SOURCES : François Caouette, Attaché de presse, Cabinet de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Tél. : 418 649-2319; INFORMATION : Julianne Bossé, Direction des communications, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Tél. : 418 649-2400, poste 57056; Carine Loranger, Service des communications, Ville de Québec, Tél. : 418 641-6210


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.