Quatre toponymes de la Côte-Nord figurent parmi les coups de cœur de la Commission de toponymie

QUÉBEC, le 12 févr. 2016 /CNW Telbec/ - À l'approche de la Saint-Valentin, le cœur de la Commission de toponymie bat pour douze noms de lieux qui témoignent de la richesse du vocabulaire géographique du Québec. Ceux-ci ont été sélectionnés parmi les quelque 1 500 toponymes officialisés par la Commission en 2015.

Plus particulièrement, les noms Île de la Campe de Bom-Thomas et Îles des Lumières du Lac à Charles, attribués, comme leur nom l'indique, à des îles, de même que Les Écores Blanches et La Rigouèche, désignant respectivement un segment de rivière et une tourbière, ont charmé le jury. Relevés à la suite d'une enquête toponymique réalisée dans la municipalité de Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent et le territoire non organisé de Petit-Mécatina, ces quatre noms de lieux reflètent le patrimoine culturel de cette région.

Flottant à 3 km au nord-est de l'île du Grand Rigolet Est, entre les villages de Tête-à-la-Baleine et de Mutton Bay, l'île de la Campe de Bom-Thomas aurait abrité la « campe », soit la cabane, d'un dénommé Thomas. Bom est utilisé localement comme diminutif de bonhomme.

Les îles des Lumières du Lac à Charles se trouvent dans la municipalité de Côte-Nord-du-Golfe-du-Saint-Laurent. Des lumières y servent de balises pour les bateaux.

Quant à lui, le nom Les Écores Blanches désigne un segment de la rivière du Petit Mécatina, long de près de 2 km, au sud des rapides Pahtapistnakan et à 30 km au nord-ouest du village de Tête-à-la-Baleine. Des écores, soit des escarpements, composées de roches blanchâtres dominent la rive est de la rivière.

Enfin, l'appellation La Rigouèche désigne une tourbière située dans une cuvette dont les parois ont une hauteur d'environ 30 m. On la trouve au nord de la baie de Salaberry, sur l'île du Petit Mécatina. En Acadie, le terme rigouèche signifie « vallée, ravin ».

Les membres de la Commission ont également eu le coup de foudre pour l'un des douze coups de cœur toponymiques 2016 : Le Coin-Marouf, qui désigne un lieu-dit situé à Rouyn-Noranda. Découvrez chacun d'eux dans le site Web de la Commission à l'adresse www.toponymie.gouv.qc.ca.

À propos de la Commission de toponymie

Créée en 1912, la Commission de toponymie procède à l'inventaire et à la conservation des noms de lieux. Elle les officialise, les diffuse et donne son avis au gouvernement sur toute question touchant la toponymie.

 

SOURCE Office québécois de la langue française

Renseignements : Jean-Pierre Le Blanc, Porte-parole, 514 873-6567, jean-pierre.leblanc@toponymie.gouv.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.oqlf.gouv.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.