Quartier des spectacles : Les ravages de la spéculation immobilière

MONTRÉAL, le 24 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Malgré le fait que l'élaboration d'un PPU pour la partie Est du Quartier des spectacles devrait être une bonne nouvelle, un premier bilan de la phase 1 du Quartier des spectacles permet de constater que nous avons créé des terrains vagues là où il y avait des institutions culturelles importantes. Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, dénonce les effets pervers et dévastateurs de la spéculation incontrôlée et des démolitions sur l'état des rues de ce secteur. « On constate que les seuls projets qui ont vu le jour au Quartier des spectacles sont des projets publics ou subventionnés : la nouvelle salle de l'OSM, la maison du développement durable et le 2-22. Les projets privés se font toujours attendre, mais le jeu de la spéculation aura néanmoins déjà fait des victimes collatérales : les fermetures de trois salles mythiques que sont le Spectrum, le Medley et le Musée Juste pour Rire. Le maire sait-il ce qu'il fait? », a demandé Richard Bergeron.

Retour sur les expropriations de l'îlot Saint-Laurent

L'opération qui aura fait le plus mal à ce secteur reste la démolition de l'îlot Saint-Laurent. La ville a collaboré de près avec la société de développement Angus pour déplacer les bars et commerces de la rue Saint-Laurent, et malgré le fait qu'il n'y ait plus de projet connu, celle-ci a commencé la démolition des façades dont l'intérêt patrimonial a été évoqué par les organismes en défense du patrimoine. Alors que le nouveau PPU souhaite un quartier qui soit vivant 24 heures par jour et 7 jours sur 7, cette opération s'est traduite par la fermeture de commerces bien vivants qui faisaient l'identité de la Main : de petits restaurants tels que la Frite Dorée et le Las Vegas, des clubs et bars populaires comme le Dôme et The Saints, des boutiques spécialisées de lingerie et de matériel informatique, et une épicerie spécialisée dans l'importation de produits du Moyen-Orient.

« Les rues Sainte-Catherine et Saint-Laurent ne sont plus reconnaissables. Les opérations de renouvellement urbain sont annoncées sans qu'il n'y ait de contrôle sur les transactions immobilières, on procède n'importe comment, en provoquant un mouvement spéculatif qui tue les petits commerces piliers du secteur, comme la Librairie Guérin ou la galerie d'art urbain Under Pressure. Ironiquement, plutôt que d'intensifier les activités culturelles, on les étouffe, et cela résulte dans cette situation absurde: la fermeture de salles de spectacles dans un Quartier qui se dit des Spectacles. C'est la rénovation urbaine tel que l'on a appris à ne plus la faire partout dans le monde, sauf à Montréal », a souligné M. Bergeron.

Piétonisation de la rue Sainte-Catherine

Il y a lieu de souligner dans le PPU proposé une orientation qui rejoint la première proposition qu'a fait le parti Projet Montréal lors de sa création, soit la piétonisation de la rue Sainte-Catherine. « Nous sommes tout-à-fait satisfaits que cette orientation soit à la base de ce qu'on se propose de faire dans ce quartier. Nous le ferons évidemment savoir dans un mémoire que nous déposerons dans le cadre des consultations », a conclu Richard Bergeron.

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements :

Catherine Maurice
Attachée de presse de la 2e opposition
(514) 601-5542
catherine.maurice@ville.montreal.qc.ca

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - CABINET DE LA 2E OPPOSITION

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.