Punaises de lit : le nombre d'infestations demeure stable à Montréal

MONTRÉAL, le 14 mai 2013 /CNW Telbec/ - M. Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des grands projets, de l'habitation et du logement social, et le Dr Louis Drouin, responsable du secteur Environnement urbain et santé de la Direction de santé publique de l'Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, ont présenté les principales réalisations de la deuxième année du Plan d'action régional de lutte contre les punaises de lit et ont dressé un nouveau portrait de la situation à Montréal.

Répartition géographique des infestations
« L'une des plus importantes réalisations de la Ville a été la modification de la réglementation municipale rendant obligatoire la déclaration des interventions des gestionnaires de parasites et la mise sur pied d'une banque de données centralisée permettant de documenter l'intensité, la répartition géographique et l'évolution des infestations de punaises de lit dans les bâtiments résidentiels de Montréal », a déclaré M. Dorais.

Entre le 1er juillet 2011 et le 30 avril 2013, 80 gestionnaires de parasites ont produit des déclarations. Celles-ci font état de 31 402 logements montréalais visités pour détecter la présence de punaises de lit; de ce nombre, 12 783 logements ont fait l'objet d'une extermination. Ces logements ne sont pas répartis uniformément sur le territoire de la Ville. Les interventions déclarées ont été réalisées principalement dans les quartiers de Montréal où la densité et la contiguïté des constructions est la plus grande.

Campagnes ciblées
Ces données permettront notamment de réaliser des campagnes de sensibilisation ciblées en fonction des zones où l'on retrouve le plus d'exterminations. À cet effet, la période de déménagement étant propice à la propagation des punaises de lit, la Ville et la Direction de santé publique (DSP) de l'Agence de la santé de Montréal diffuseront des publicités dans plusieurs hebdos de quartiers sur les mesures de prévention à adopter.

Nombre stable d'infestations
Selon un sondage Omnibus réalisé pour le compte de la DSP, 2,2 % des ménages résidant sur l'île de Montréal aurait été aux prises avec des punaises de lit en 2012, soit à peu près le même pourcentage qu'en 2011 (2,8 %) et qu'en 2010 (2,7 %). « Contrairement à ce que nous appréhendions, le nombre de ménages montréalais aux prises avec des punaises de lit n'a pas augmenté au cours des trois dernières années, il s'est plutôt stabilisé. Les punaises de lit sont néanmoins toujours présentes et la DSP entend poursuivre ses efforts pour évaluer leurs impacts sur la santé et identifier les meilleures interventions pour freiner leur propagation », a précisé Dr Drouin.

Impacts sur la santé
Les principaux impacts des punaises de lit sur la santé sont des problèmes de peau causés par les piqûres, les problèmes de sommeil, d'anxiété ou d'isolement social. L'utilisation inappropriée d'insecticides représente également un risque pour la santé. En 2012, une première étude de la DSP sur les problèmes de sommeil et d'anxiété a estimé, par exemple, que lorsque les personnes étaient exposées à la présence de punaises de lit à leur domicile, elles pouvaient avoir jusqu'à cinq fois plus de symptômes d'anxiété et de perturbations du sommeil que celles qui n'y étaient pas exposées. De l'information supplémentaire sur ce type de problèmes sera également recueillie dans le cadre du projet-pilote en cours, ce qui permettra d'obtenir un portrait plus précis et plus complet des effets potentiels des punaises de lit sur la santé mentale.

Projet-pilote
De plus, la DSP, en collaboration avec l'Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM) et certains CSSS de l'île de Montréal, a développé un projet pilote afin d'évaluer à la fois les impacts sur la santé des infestations de punaises de lit et l'efficacité d'une aide aux personnes démunies pour préparer les logements avant une extermination. Ce projet se terminera en 2014 et son rapport d'évaluation sera disponible par la suite.

Plan d'action et Comité de concertation régional
Comme on le sait, les punaises de lit ont fait récemment un retour dans la plupart des grandes villes de la planète, et Montréal n'y échappe pas. Le Plan d'action régional de lutte contre les punaises de lit s'inscrit dans la poursuite des efforts consacrés par la Ville et la DSP depuis 2008 pour limiter la prolifération de ces insectes nuisibles. Il a pour objectif de maximiser l'efficacité des interventions visant à réduire les infestations de punaises de lit dans les bâtiments résidentiels de l'île de Montréal. Il permet notamment de surveiller l'évolution des infestations, d'intensifier la communication auprès des citoyens et de mobiliser l'ensemble des intervenants ayant un rôle à jouer dans la lutte contre les punaises de lit.

Pour en connaître davantage sur les punaises de lit et sur les moyens à mettre en œuvre pour prévenir les infestations et les contrôler, ou pour consulter le Bilan 2012-2013 du Plan d'action régional de lutte contre les punaises de lit, rendez-vous sur le site lespunaisesdelit.info.


SOURCE : Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements :

Sources :

Ville de Montréal

Direction de santé publique
Agence de la santé et des services sociaux de Montréal

Relations avec les médias :

Ville de Montréal
François Goneau
514 868-5859

Direction de santé publique
Agence de la santé et des services sociaux de Montréal
Marie Pinard
514 528-2400, poste 3471


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.