Protestation des Juifs orthodoxes contre l'État d'Israël et son comportement

MONTRÉAL, le 19 mai /CNW/ - Les Juifs orthodoxes ont manifesté hier devant l'ambassade d'Israël à Montréal contre la décision du gouvernement sioniste de détruire un ancien cimetière juif dans la ville d'Ashkelon.

Le gouvernement sioniste a entrepris l'agrandissement du centre hospitalier Barzilai, à Ashkelon, en détruisant un ancien cimetière. Le contenu de trente tombes, reconnues par les experts comme des tombes juives de l'époque du Second Temple, a été évacué par les archéologues. Dès samedi soir, les bulldozers du gouvernement sont entrés en action sur tout le terrain, sous lequel sont certainement enfouies d'innombrables tombes.

"Selon la Torah, les Juifs sont actuellement en exil et ne sont pas autorisés à avoir un État à eux. Par conséquent, les juifs orthodoxes qui croient en la Torah n'ont jamais pris part au mouvement sioniste et à son État. C'est ce qui explique cette ironie teintée d'amertume : l'État qui se fait appeler l'État juif est géré par des gens qui nient l'ensemble des préceptes de base du judaïsme", a déclaré le rabbin Elchonon Beck, porte-parole de Neturei Karta International."

"Un de ces préceptes est l'immortalité de l'âme, sa récompense, le châtiment après la mort et la résurrection éventuelle du corps et l'esprit. C'est pourquoi il nous est ordonné de traiter les restes humains avec le plus grand respect. Il est interdit de déplacer les os, et leur broyage dans les lames d'un tracteur est considéré comme un sacrilège. Nous sommes consternés par les actions de l'État qui se fait appeler l'État d'Israël, qui n'a pas la décence et le respect de la dignité humaine dont font preuve la plupart des pays."

"En outre, il existe des cimetières juifs dans d'autres pays qui sont en danger de destruction. Lorsque nous lancerons un appel aux gouvernements pour sauver nos cimetières, pourquoi devraient-ils écouter nos doléances s'ils constatent que l'État soi-disant juif ne voit aucun inconvénient à détruire ses cimetières ?"

"Cet acte malveillant constitue tout simplement un autre maillon de la chaîne de violence et d'assassinats perpétrés par les sionistes, contre les juifs orthodoxes et les Arabes, depuis la fondation de leur État. Les sionistes ont détruit des centaines de villages arabes, ont volé leurs terres et chassé les habitants vers des pays voisins. Ces réfugiés ont déjà passé 62 ans à vivre dans des tentes dans des conditions misérables. Les sionistes ont également tué un grand nombre d'innocents qui se trouvaient sur leur chemin, et depuis 62 ans, ils oppriment la population arabe vivant sous leur gouvernement."

"Les sionistes veulent mettre un terme à la pratique religieuse juive. Ils arrêtent les Juifs religieux et les gardent en prison, ou font usage d'autres méthodes brutales - même l'assassinat - contre quiconque se dresse contre eux. Le fait qu'ils profanent ce qui est saint pour les Juifs, et le fait qu'ils traitent les juifs orthodoxes de façon brutale, est la plus grande preuve que : 1) ils ne représentent pas la Torah ; 2) ils ne représentent pas les juifs orthodoxes, 3) leur objectif n'est pas le bien-être des Juifs, mais seulement leurs propres aspirations politiques. Ils tentent de transformer le judaïsme, une conception religieuse, en une conception nationaliste, privée de la Torah et du dévouement à Dieu - aspects qui ont toujours été exceptionnels chez le peuple juif. Après tout cela, ils ont l'audace de s'appeler "Israël" et de fonder leurs revendications sur les terres de la Torah - la même Torah qu'ils profanent sans vergogne !"

"Ils se servent de la promesse du Tout-Puissant de la Terre Sainte, et en même temps ils lui rient au nez et enfreignent Sa loi. Le Tout-Puissant nous a commandé d'aller en exil, et avec trois serments nous a interdit de créer notre propre pays avant la venue du Messie, quand la rédemption du monde aura lieu et quand tous les hommes auront accepté d'adorer le Dieu Unique."

"Les juifs fidèles à la Torah et tous les véritables rabbins du monde luttent contre le sionisme depuis le jour de sa fondation. Les juifs fidèles à la Torah ne reconnaitront jamais la souveraineté sioniste en Terre Sainte."

"Les sionistes affirment avec arrogance qu'ils ont créé un havre de paix pour le peuple juif, mais leurs actions ont entraîné tout le contraire : par leurs provocations contre les pays les plus puissants du monde et leurs dirigeants, ils ont mis le peuple juif en grand danger. Partout, ils ont suscité l'antisémitisme d'un nouvel ordre de grandeur, surtout chez les peuples qui ont été hospitaliers envers les Juifs tout au long de l'histoire."

"Les juifs authentiques restent fidèles à Dieu et à Sa Torah, et acceptent le décret de l'exil avec amour, sachant que c'est pour notre propre bien. Nous sommes loyaux aux gouvernements sous lesquels nous vivons, nous ne les provoquons pas ni n'agissons en aucune façon contre leurs intérêts."

"La seule solution au problème du Moyen-Orient est le démantèlement pacifique de l'État sioniste dès que possible. La terre entière doit être rendue à ses habitants d'origine, les Palestiniens, et alors seulement, les Juifs et les Arabes seront capables de vivre côte à côte en paix sous un gouvernement palestinien, comme ils ont vécu ensemble en paix pendant de nombreuses générations dans tous les pays arabes. Que nous puissions tous mériter la rédemption du Messie, bientôt, de nos jours, Amen."

En Terre Sainte, au moins 30 manifestants orthodoxes qui protestaient contre le déblayage au bulldozer du chantier de construction ont été interpellés en fin de journée samedi et dimanche. Les policiers ont saisi à bras-le-corps les manifestants qui tentaient d'escalader les clôtures pour arrêter les travaux. Les forces de l'ordre ont également fait usage de gaz, ce qui a entraîné l'évanouissement des manifestants sur place. Pendant ce temps, à Jérusalem, furieux du manque de respect des sionistes pour les restes humains, les manifestants ont bloqué les routes et mis le feu aux poubelles dans la nuit du samedi.

Les plans de construction d'une nouvelle aile proposés pour une salle d'urgence de l'hôpital sont en préparation depuis plus de trois ans. Après la découverte des anciennes tombes qui ont été reconnues par des experts comme des sépultures juives de l'époque du Second Temple en raison de leur forme et leur style, des groupes juifs orthodoxes ont demandé que la salle d'urgence soit construite ailleurs. Le gouvernement n'a adopté aucune des nombreuses variantes proposées par les ingénieurs.

Yaakov Litzman, sous-ministre de la Santé du gouvernement sioniste, a expliqué au rabbin Dovid Shmidel, chef de l'Asra Kadisha, organisme qui lutte pour la sauvegarde des cimetières anciens, qu'en réalité, le gouvernement n'a pas les moyens de construire la salle d'urgence. "De toute façon, ils ne la construiront probablement pas maintenant", a-t-il dit. "Pour le moment, ils ne font que déblayer la zone au bulldozer pour pouvoir bien examiner les faits et éliminer l'opposition de la communauté religieuse".

En plus de la manifestation qui s'est déroulée hier à Montréal, des manifestations ont également eu lieu hier devant le consulat israélien à New York. Une autre manifestation s'est déroulée à Londres, en Angleterre.

Pour en savoir plus, consultez le site http://www.nkusa.org/activities/Demonstrations/20100517.cfm ou http://www.israelversusjudaism.org

SOURCE Neturei Karta International

Renseignements : Renseignements: le rabbin Elchonon Beck de Neturei Karta International, (914) 262-8342, info@nkusa.org

Profil de l'entreprise

Neturei Karta International

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.